RTBFPasser au contenu

Clavier bien tempéré

Le clavier bien tempéré de Bach : mais que signifie l’expression "bien tempéré" ?

Le clavier bien tempéré de Jean-Sébastien Bach

Episode n°4 - Le tempérament

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

07 avr. 2022 à 09:1014 min
Par Cécile Poss avec Julien Libeer

Que signifie cette expression « Bien tempéré » ? L’un des fils de Bach, Carl Philip Emanuel en donne une définition : « Les clavecins et clavicordes doivent être bien tempérés : en accordant les quartes et les quintes, avec les tierces majeures et mineures et les accords complets pour preuves, il faut affaiblir un tant soit peu la justesse des quintes, en sorte que l’oreille la perçoive à peine et que les vingt-quatre tons soient tous utilisables. »

Le tempérament se réfère aux instruments à claviers impossibles à accorder mathématiquement juste. On est obligés de tricher si on souhaite jouer dans toutes les tonalités. Actuellement, nos oreilles sont accoutumées à entendre les pianos accordés de cette manière. Mais à l’époque, cette question est neuve et le tempérament a été sujet à débats durant de nombreuses années. Mathématiciens, théologiens, musiciens, tous se sont penchés sur cette délicate question. Les mathématiciens ont essayé de trouver les rapports les plus justes entre les intervalles, les théologiens ont souhaité que le tempérament soit le reflet de la perfection divine et les musiciens ont désiré aborder toutes les tonalités. Trouver un consensus parmi tout ce monde n’a pas été facile.

Découvrez ci-dessus le quatrième épisode de la série Le clavier bien tempéré de Bach. Un regard sur l’origine et l’influence de cette œuvre centrale et essentielle, avec le pianiste Julien Libeer, le musicologue spécialiste de Bach Gilles Cantagrel et le musicologue Lothar Seghers.

Retrouvez tous les épisodes sur Auvio.

Sur le même sujet

15 avr. 2022 à 09:00
16 min
14 avr. 2022 à 09:00
17 min

Articles recommandés pour vous