RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

Le Club de Bruges ne fait qu'une bouchée d'Anderlecht (3-0) dans un Topper déséquilibré

04 oct. 2020 à 06:00 - mise à jour 04 oct. 2020 à 13:24Temps de lecture2 min
Par RTBF

Le Club de Bruges s'est facilement imposé face au Sporting d'Anderlecht (3-0) ce dimanche lors du Topper au programme de la huitième journée de Pro League.

Devant 9000 de leurs supporters, les Blauw & Zwart ont pu compter sur les buts de Krepin Diatta (23' 1-0), de Hans Vanaken, sur penalty (48' 2-0), et de Ruud Vormer, sur coup franc dans les arrêts de jeu (94' 3-0), pour s'isoler provisoirement à la deuxième place de la Pro League (18/24), à une longueur de Charleroi (19/21), qui accueillera le Standard (14/21) plus tard dans la journée.

Quant aux hommes de Vincent Kompany (13/24), dont il s'agit de la première défaite de la saison, ils rétrogradent à la septième place du classement derrière, notamment, l'Antwerp et OHL (14/24).

La trêve internationale et la fin du mercato devraient faire du bien aux Bruxellois, qui en profiteront notamment pour panser leurs plaies (Hendrik Van Crombrugge est sorti blessé), alors que les hommes de Philippe Clément sont eux freinés dans leur élan après cinq victoires consécutives... et avant de se rendre à Sclessin pour affronter le Standard le 17 octobre prochain.

FC Bruges - Anderlecht : Le résumé de la rencontre

Clinton Mata et Zakaria Bakkali

Désormais privé de Jeremy Doku, dont l'officialisation du transfert à Rennes n'est plus qu'une question d'heures, Vincent Kompany a choisi de titulariser le jeune médian norvégien Kristian Arnstad, 17 ans depuis moins d'un mois, mais aussi Yari Verschaeren (à droite) ou encore Zakaria Bakkali (à gauche).

Après diverses récompenses remises par Roberto Martinez à "ses" Diables Rouges Hans Vanaken (Soulier d'Or) et Simon Mignolet et l'hommage rendu au gardien du Cercle de Bruges, Miguel Van Damme, atteint d'une leucémie (tous les joueurs d'Anderlecht arboraient le prénom "Miguel" à l'arrière de leur maillot), la rencontre a débuté avec une nette domination brugeoise.

Les Blauw & Zwart ont été rapidement récompensés de leurs efforts : après une mauvaise relance d'Ognjen Vranjes, Hans Vanaken a isolé Krepin Diatta qui a facilement trompé Hendrik Van Crombrugge (23' 1-0).

Après plusieurs tentatives brugeoises, il a fallu attendre la fin de la première période pour assister à la première offensive digne de ce nom des Bruxellois : Lukas Nmecha a trouvé Yari Verschaeren dans le grand rectangle, mais le jeune Diable Rouge n'a pas réussi à cadrer son envoi (40'). A la pause, les chiffres étaient éloquents : douze tirs côté brugeois, un seul côté anderlechtois !

Le début de la seconde période a été très mouvementé : Hendrik Van Crombrugge, blessé en fin de la première mi-temps, a cédé sa place entre les perches à l'Allemand Timon Wellenreuther, alors que Zakaria Bakkali s'est lui effacé au profit de Francis Amuzu.

Et après... 55 secondes de jeu, Ruud Vormer a été séché par Albert Sambi Lokonga dans le grand rectangle. Penalty, que Hans Vanaken s'est fait un plaisir de convertir pour doubler la mise (47' 2-0).

Malgré deux belles opportunités pour Francis Amuzu et Yari Verschaeren dans la foulée, Anderlecht n'a pas été en mesure de revenir au score... et l'exclusion d'Albert Sambi Lokonga pour abus de cartons jaunes (72') n'a pas aidé !

Francis Amuzu a toutefois pensé réduire le score cinq minutes plus tard(77'), mais le but a été logiquement annulé car Michael Murillo avait gêné Simon Mignolet.

Dans les arrêts de jeu de la rencontre, Ruud Vormer, sur coup franc, a fixé le score à 3-0 (94'). Le Club de Bruges s'est ainsi facilement imposé face à des Bruxellois relativement impuissants.

Loading...

Articles recommandés pour vous