Le Conservatoire de Verviers : " Une pépinière de jeunes talents "

Puisque vous avez du talent

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

C'est au Conservatoire de Verviers que nous consacrons toute notre émission aujourd'hui.

Un rendez-vous qui s'inscrit dans le cadre de l’opération " trait d’union ", une initiative menée conjointement par toutes les antennes de la RTBF, à la suite des graves inondations survenues en juillet dernier.

On reproche volontiers aux médias de se désintéresser d’une crise, dès qu’une autre survient. Un désintérêt qui a tendance à donner l'illusion que la crise en question est résolue, alors qu'on sait pertinemment que c'est rarement le cas.

C’est précisément ce travers-là qu’a voulu éviter la RTBF en mettant sur pied cette opération " trait d’union ".

Depuis le mois de décembre, nos équipes sont retournées dans les communes sinistrées pour prendre des nouvelles de ses habitants, mais aussi de toutes les initiatives privées et publiques visant à recréer du lien social, économique et culturel.

C’est dans cette perspective que Musiq3 s’intéresse cette semaine au Conservatoire de Verviers, installé au cœur d’une ville où coule la Vesdre, elle, qui a tout emporté sur son passage les 14 et 15 juillet derniers

Qu’en est-il de la vie de ce Conservatoire de Verviers (ndlr. : son nom de "Conservatoire" est hérité du 19e siècle, mais il s'agit bien d'une Académie de Musique), une institution réputée depuis presque 150 ans pour son dynamisme, sa capacité d’innovation, mais aussi son excellence, dans une ville qui souffre en revanche d’une mauvaise réputation, singulièrement depuis le déclin industriel de la laine, amorcé dans les années 30, jusqu'à son extinction dans les années 50.

Comment cette institution a-t-elle traversé cette crise, et celles (économiques) qui ont précédé ?

Quelles sont ses difficultés aujourd’hui, mais aussi bien sûr ses perspectives d’avenir ?

La grande salle de concert du Conservatoire de Verviers
Zoé Compère à la flûte et Edouard Vanmarsenille au clavecin
Notre ingénieur du son (au centre), Bertrand Vanvarembergh, en pleine balance avec un trio d'élèves du Conservatoire de Verviers. De gauche à droite : Hugo Ravesloot, violoncelle; Tristan Caelen, guitare et Anne Leyder, violon.

A Musiq3, nous avons voulu en savoir davantage, et ce 3 mai dernier, Bertrand Vanvarembergh et moi-même, avons passé tout la journée dans ce Conservatoire. On y a longuement rencontré le Directeur Bernard Lange, qui nous a parlé avec passion et une expertise remarquable de l'institution qu'il dirige depuis près de 3 ans maintenant. Lui qui y fut élève, professeur, sous-Directeur, et aujourd'hui Directeur de cette noble Académie de Musique, qui compte pas moins de 1750 élèves ! 

Et Bernard Lange de compléter : " Ce qui est merveilleux, c'est de constater que la passion, l'enthousiasme et les initiatives sont patentes et nombreuses, et proviennent de toutes parts. Qu'il s'agisse du côté professoral, du côté des parents, ou bien encore des élèves...

Mais ce qui me préoccupe le plus, c'est le manque de moyens financiers octroyés par le pouvoir subsidiant. Nous sommes obligés de bricoler pour joindre les deux bouts, en créant des asbls. Que cela soit par exemple pour entretenir nos locaux, ou accorder nos pianos, et ce ne sont là que deux exemples. Il faut bien avoir à l'esprit que notre secteur travaille en enveloppe fermée depuis 1998. Pour être très concret donc, nos subsides n'ont pas été majorés d'un centime depuis 24 ans ! " 

Parmi ces élèves, quatorze d'entre eux, des musiciens " avancés " âgés entre 12 et 70 ans, avaient, -en concertation avec leurs différents professeurs-, spécialement préparé un programme de musique de chambre pour notre émission " Puisque vous avez du talent ". 

Vous pourrez découvrir l’intégralité de ce programme ce dimanche à midi : vous y entendrez des flûtistes, violonistes, guitariste, pianistes, et également deux comédiens, issus de la classe de déclamation. Mais nous en avons bien sûr aussi profité pour interviewer ces musiciens à l'issue de leurs différentes prestations.

Ce sont ainsi huit formations de Musique de Chambre qui vous montreront qui si la Vesdre coule à Verviers, c'est bien la Musique qui coule dans leurs veines !

Bonne écoute !

Réalisation et présentation : Laurent GRAULUS

Prise de son musicale : Bertrand VANVAREMBERGH

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous