Pollution

Le coût social du CO2 bien plus élevé qu’estimé, selon une étude

© Getty Images

04 sept. 2022 à 08:30Temps de lecture1 min
Par RTBF avec AFP

Le coût global des émissions de carbone pourrait être près de quatre fois plus élevé que dans les calculs actuels, selon une étude, dont la conclusion pourrait aider à accélérer la transition écologique.

L’étude, publiée dans la revue Nature, analyse le "coût social du carbone", une méthode qui compile les effets négatifs (sanitaires, économiques…) de l’émission dans l’atmosphère d’une tonne de CO2, un des gaz à effet de serre résultant de l’activité humain et responsable du réchauffement climatique.

Il permet notamment d’évaluer la différence entre ce coût et les dépenses pour éviter de relâcher cette tonne de CO2 et permet par exemple d’évaluer les montants de dispositifs comme la taxe carbone.

La plupart des acteurs de la lutte contre le changement climatique s’accordent sur l’importance de la fixation du prix des émissions de gaz à effet de serre pour accélérer leur réduction.

L’an dernier, un groupe d’experts mandaté par l’administration américaine avait évalué ce "coût social du carbone" à 51 dollars par tonne, tout en reconnaissant que ce chiffre était sans doute sous-estimé.

Selon l’étude publiée par un groupe d’experts du climat et d’économistes, se basant notamment sur des modélisations dans les deux domaines, le coût réel par tonne serait en fait de 185 dollars.

Les résultats aboutissent à "une révision complète" des bases actuellement utilisées par l’administration américaine, souligne l’auteur principal de l’étude Kevin Rennert, du centre Resources for the Future, basé à Washington. Les principaux secteurs où le coût a été révisé à la hausse sont la santé, pour mieux prendre en compte "l’élévation des taux de mortalité en raison de la hausse des températures, et les impacts sur le secteur agricole", a-t-il dit.

Sur le même sujet

La Norvège, futur cimetière du CO2 européen ?

Environnement

Articles recommandés pour vous