Regions Liège

Le criquet autorisé dans les assiettes: une bonne nouvelle pour "Goffard Sisters", spécialisée dans les pâtes à la farine d'insectes

Le criquet autorisé dans les assiettes: une bonne nouvelle pour "Goffard Sisters", spécialisée dans les pâtes à la farine d'insectes
22 févr. 2022 à 10:31Temps de lecture1 min
Par Maxime Dumoulin avec C. Adam

Depuis quelques années, les insectes ont fait timidement leur apparition dans notre alimentation. L'Europe vient d'ailleurs d'autoriser officiellement l'utilisation d'un troisième insecte : le criquet. Une bonne nouvelle pour les Sœurs Goffard, une société liégeoise, spécialisée dans l'alimentation à base d'insectes.

Un élevage moins énergivore

Cela fait 8 ans que cette entreprise liégeoise fabrique des pâtes à base de vers, de criquets, ou de grillons. Des pâtes comme véritable alternative aux protéines animales, et plus respectueuses de l'environnement. "L'élevage d'insectes est nettement moins énergivore qu'un élevage de bétail traditionnel" explique Géraldine Goffard. "Ici, on va utiliser moins d'eau et moins de nourriture. Pour obtenir un équivalent en protéines un kilo d'insectes comestibles/un kilo de bœuf, on va utiliser entre 8 à 10 fois moins d'aliments pour nourrir un insecte comestible."

Un label important pour le consommateur

Jusqu'ici, seuls les vers de farine et les grillons étaient reconnus par la commission européenne en tant que nouveaux aliments. Désormais, les criquets rejoignent la liste. Un label important pour convaincre le consommateur. "Le fait d'obtenir les autorisations de Novel Food, ça permet d'apporter une certaine garantie alimentaire, de sécurité alimentaire auprès du consommateur. C'est une alimentation qui ne fait pas partie de nos habitudes, comme pour tous nouveaux aliments comme les sushis il y a 15 ans. A l'époque, manger du poisson cru, c'était assez compliqué. Aujourd'hui, l'insecte comestible, même si on voit une évolution dans les mentalités ou dans l'envie de découvrir cette ressource alimentaire, ça reste un produit peu connu."

Aujourd'hui, Géraldine Goffard et sa sœur produisent 400 kilos de pâtes à base d'insectes chaque jour. Et elles ne comptent pas s'arrêter là.

Sur le même sujet

Tout est bon dans le grillon !

Nutrition

Les insectes, l’alimentation du futur ?

OPFP

Articles recommandés pour vous