Beauté

Le "crying make-up", la tendance beauté qui sublime la tristesse

© Photographie zoekimkenealy/ilmakiage/TikTok

07 nov. 2022 à 16:30Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Valoriser la tristesse. Le concept peut sembler incroyable mais c'est pourtant la nouvelle lubie d'une partie de la Gen Z sur les réseaux sociaux. Alors que le maquillage servait jusqu'alors à sublimer nos traits, il se révèle aujourd'hui indispensable pour mettre l'accent sur notre spleen, nos angoisses, et notre mélancolie. C'est le "crying make-up" et c'est la dernière tendance beauté en vogue sur les réseaux sociaux.

Les as du maquillage valorisent les yeux rougis

Le look le plus désirable du moment consiste à avoir l'air malheureux. Après avoir conquis des mannequins et influenceuses de renommée mondiale, à l'image de Bella Hadid et Kendall Jenner, ce sont les make-up artists eux-mêmes qui prennent le contrepied de leurs propres règles d'or d'un maquillage réussi en partageant conseils et astuces pour paraître désespéré.

Yeux rougis, visage humide, lèvres gonflées et regard larmoyant sont au centre de cette nouvelle tendance qui semble faire chaque jour toujours plus d'adeptes sur TikTok. Le hashtag #cryingmakeup a déjà généré quelque 6 millions de vues sur le réseau social chinois quand son pendant #crymakeup en compte déjà plus d'un million.

Comme si vous aviez pleuré toute la nuit...

Loading...

La vidéo de la maquilleuse Zoe Kim Kenealy, visionnée près de 4 millions de fois, est sans doute la plus probante à ce jour. La jeune femme dévoile, étape après étape, comment réaliser un "crying make-up" parfait.

Et tout semble se jouer sur les teintes choisies pour mettre en lumière certaines zones du visage. La make-up artist utilise un duo de blushes non seulement sur ses pommettes mais aussi autour de ses yeux et sur le bout de son nez.

Il ne reste ensuite qu'à donner un aspect humide à l'ensemble grâce à une ombre à paupières liquide, effet scintillant, au niveau des yeux, des pommettes et sous le nez.

Génération mélancolique ?

Avoir l'air triste est donc la tendance ultime sur les réseaux sociaux. Une idée qui peut sembler étrange à une époque déjà bien assez morose pour le commun des mortels mais qui traduit sans doute la volonté d'accentuer la mélancolie ambiante de toute une génération. En mode, elle prend la forme d'une certaine nostalgie pour une époque que les Z n'ont pas - ou peu - connue : les années 1990 et 2000. Ne reste plus qu'à espérer que le phénomène ne s'éternise pas et que notre jeunesse retrouve vite son beau sourire.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous