Monde

Le cyclone Batsirai s’éloigne de la Réunion et se dirige vers Madagascar

Branches d’arbre bloquant la route

© AFP

04 févr. 2022 à 14:05Temps de lecture1 min
Par Belga

Après près de deux jours de pluies diluviennes et de vent, le cyclone Batsirai s’est éloigné des côtes de l’île française de la Réunion, où s’est échoué dans la nuit de jeudi à vendredi un pétrolier, et se dirige à présent vers Madagascar.

Loading...

Selon l’ONU, quelque 600.000 personnes pourraient être touchées par le cyclone à Madagascar, quelques jours après la tempête tropicale Ana qui a laissé derrière elle des dizaines de milliers de personnes sans toit.

"Le cyclone Batsirai s’éloigne de la Réunion, cela nous a permis de sortir dès la fin de nuit de la zone d’influence directe du cyclone", qui se situe actuellement "à environ 300 km" de l’île, a annoncé Emmanuel Cloppet, directeur régional de Météo-France, en milieu de journée, heure locale.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une trentaine de sauveteurs ont secouru les 11 marins, Indiens et Bangladais, du pétrolier mauricien Tresta Star qui s’était échoué au sud de l’île.

Loading...

Cette opération "périlleuse, très technique et inédite" de sauvetage s’est effectuée "dans des conditions météorologiques très défavorables (houle, vents et pluies extrêmes) et sur une zone d’intervention particulièrement difficile (plateau friable de la coulée de lave 2007)", a précisé la préfecture.

Jeudi soir, "c’était le pire que j’aie connu en mer", a raconté à l’AFP Mamun Muntasir, le capitaine du Tresta Star. "Nous avons vraiment eu très peur".

La préfecture a précisé que le Tresta Star ne transportait pas de marchandise et contenait moins de 8 m3 de gazole de propulsion (léger et volatile). La "majorité" de ce carburant "devrait se disperser sans risque majeur pour l’environnement", a-t-elle assuré.

L’île avait été placée en alerte rouge cyclonique mercredi à 19h00 locales, imposant aux habitants de se barricader.

L’alerte a été levée vendredi par le préfet qui l’a remplacée par une "phase de sauvegarde" qui prépare un retour progressif à la normale dans une période "dangereuse" où les déplacements restent "fortement déconseillés".

Le préfet avait comptabilisé 12 blessés durant la nuit de mercredi à jeudi et recensait vendredi midi 60 interventions directement liées au cyclone "pour des événements de faible envergure".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous