RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

Le dernier passeur d’eau de la Meuse

Michel Remy, il y a 5 ans, déjà à bord de l’embarcation
19 août 2020 à 09:40Temps de lecture1 min
Par Clara Weerts

Le Moustique vous propose une série d’articles autour des travailleurs de la Meuse. Ces artisans ou compagnons du plus grand fleuve de Belgique parlent de leur outil de travail. Cette semaine, Emilien Hofman journaliste pour Moustique, a rencontré le passeur d’eau de Waulsort. Il est venu nous en parler au micro d’Isabelle Verjans. Nous l’avons reçu dans le cadre de "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid-19.



►►►Découvrez l’article dans le magazine Moustique

Le travail de passeur d’eau est un peu passé de mode. Au 19e siècle, bovins et habitants de la vallée utilisaient l’embarcation pour traverser la Meuse, faute de pont. Un moyen de transport devenu inutile à la création d’un pont. La commune a décidé de garder le bac dans un cadre touristique et patrimonial. Il y a 6 ans, Michel Remy a pris le contrôle de la petite embarcation. Il la fait avancer à la force de ses bras et d’un gros bâton en bois. Cet homme peu bavard s’est ouvert au fur et à mesure de ses trajets qui lui ont même permis d’apprendre le néerlandais. Il raconte ses jolies anecdotes dans le Moustique de la semaine, à découvrir dans votre librairie.

Sur le même sujet

Une virée espagnole au cœur de Namur

Regions Namur

Articles recommandés pour vous