Icône représentant un article audio.

Chronique Économique

Le Diable, les croquettes pour chien et le pouvoir d’achat

Chronique Economique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La Chronique Economique, en semaine à 8h30 et 17h30 sur Classic 21

Depuis la guerre en Ukraine, les politiques et les médias n’ont qu’un mot à la bouche, ou plutôt deux et c’est "pouvoir d’achat". Chacun y va de sa ritournelle pour nous dire comment le protéger. Oui, quand le pouvoir d’achat va mal, ou risque d’aller mal, il n’y a pas de petites économies.

Je dédie donc cette chronique aux jeunes et aux ménages les plus fragilisés en leur disant qu’ils doivent se méfier comme de la peste des abonnements car mine de rien, ces abonnements supposés indolores leur coûtent plusieurs centaines d’euros par an. Je vise bien entendu les abonnements aux sites de streaming vidéo comme Netflix, Amazon Prime ou Disney +. Je vise aussi les abonnements au streaming audio comme Spotify ou Deezer. Je vise les abonnements aux jeux vidéo, voire, même des abonnements pour se faire livrer du café chez soi. Tous ces abonnements participent à un phénomène récent, et leur coût s’ajoute à ce que les économistes appellent les dépenses contraintes (c’est-à-dire les loyers, les remboursements de prêts hypothécaires, l’abonnement au gaz et à l’électricité, les assurances, les frais de transport et j’en oublie certainement)…

Sur le même sujet

Legoland ou l’ego land ?

Chronique Économique

BCE : aveu d’impuissance de Christine Lagarde

Chronique Économique

Articles recommandés pour vous