Icône représentant un article video.

Tour de France

Le dico vélo de maître Cyril, épisode 14 : "Monter dans l’autobus"

Le dico vélo de maître Cyril, épisode 14 : "Monter dans l’autobus"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Sucer la roue", "avoir la socquette légère", "déposer ses adversaires", etc. Le cyclisme regorge de formules obscures dont seuls les amateurs de la petite reine connaissent la signification. Pour que vous puissiez suivre ce Tour de France en connaissance de cause, notre consultant Cyril Saugrain décortique chaque jour une expression vélocipédique. Aujourd’hui, on "monte dans l’autobus" !

"Monter dans l’autobus", une situation que Cyril Saugrain a déjà bien évidemment vécu. Cela survient "le plus souvent dans les Grands Tours, puisque c’est dans les étapes de montagne qu’on utilise cette expression". L’autobus désigne un regroupement de coureurs distancés par la tête de course, et qui vont rester ensemble pour monter les ascensions tranquillement. L’objectif ? "S’entraider, mettre des relais pour arriver dans les délais. C’est pour ça qu’on en parle le plus souvent dans les Grands Tours".

Certains coureurs ont même fait de ce rôle une spécialité : "On les appelle les chauffeurs d’autobus. Ce sont des coureurs qui ne sont pas spécialistes des étapes de montagne. Ils vont gérer le tempo dans l’ascension, et s’assurer que le peloton arrive dans les délais. C’est rassurant d’être dans l’autobus, mais il ne faut surtout pas en descendre".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous