Icône représentant un article video.

Tour de France

Le dico vélo de maître Cyril, épisode 16 : "Avoir de la laine sous les ongles"

Le dico vélo de maître Cyril, épisode 16 : "Avoir de la laine sous les ongles"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Sucer la roue", "avoir la socquette légère", "déposer ses adversaires", etc. Le cyclisme regorge de formules obscures dont seuls les amateurs de la petite reine connaissent la signification. Pour que vous puissiez suivre ce Tour de France en connaissance de cause, notre consultant Cyril Saugrain décortique chaque jour une expression vélocipédique. Aujourd’hui, on retire "la laine sous nos ongles" !

Pourquoi un coureur aurait-il de la laine sous les ongles ? "Il s’agit d’une très vieille expression du vélo, attribuée à un coureur qui aurait tendance à ne jamais passer les relais, à toujours être derrière, limite agrippée aux maillots. Et comme à l’époque on avait des maillots en laine…", explique Cyril Saugrain.

Une expression un peu désuète, remplacée aujourd’hui par "sucer la roue", même si c’est "presque pire que suceur de roue, parce que c’est comme si le coureur s’accrochait au maillot d’un autre. J’ai eu la chance de courir à une époque ou il n’y avait plus de maillots en laine, mais je ne me suis jamais accroché à un coureur. Sachez qu’il y a un règlement qui dit qu’un coureur doit garder ses deux mains sur son guidon…"

Articles recommandés pour vous