RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Tour de France

Le dico vélo de maître Cyril, épisode 2 : "Faire le métier"

Le dico vélo de maître Cyril, épisode 2 : "Faire le métier"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

02 juil. 2022 à 04:50Temps de lecture1 min
Par Alexandre Perniaux

"Sucer la roue", "pédaler avec les oreilles", "déposer ses adversaires", etc. Le cyclisme regorge de formules obscures dont seuls les amateurs de la petite reine connaissent la signification. Pour que vous puissiez suivre ce Tour de France en connaissance de cause, notre consultant Cyril Saugrain décortique chaque jour une expression vélocipédique. Aujourd’hui, on "fait le métier" !

"Quand un coureur fait le métier, ça signifie qu’il met toutes les chances de son côté pour pouvoir atteindre son objectif, que ce soit en termes d’entrainement, d’alimentation ou de récupération " explique Cyril Saugrain. Et l’objectif de chaque coureur, c’est de gagner. Pour cela, le coureur s’entraine, récupère, mange, dort, s’entraine, récupère, mange, dort, etc".

Un mode de vie assez austère. Car " la vie de coureur cycliste s’apparente à certains moments à une vie de moine " rappelle notre consultant. Même si les cyclistes se permettent parfois un petit écart : " On ne peut pas faire le métier 365 jours par an. À noël, les coureurs peuvent se permettre un petit excès et prendre une part de bûche par exemple ". Nul doute que Pogačar, Roglič et les autres favoris auront bien fait le métier avant la Grande Boucle, et nous offriront une belle bataille sur les routes du Tour.

Articles recommandés pour vous