Icône représentant un article video.

Tour de France

Le dico vélo de maître Cyril, épisode 7 : "Ne pas passer un pont de chemin de fer"

Le dico vélo de maître Cyril, épisode 7 : "Ne pas passer un pont de chemin de fer"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"Sucer la roue", "pédaler avec les oreilles", "déposer ses adversaires", etc. Le cyclisme regorge de formules obscures dont seuls les amateurs de la petite reine connaissent la signification. Pour que vous puissiez suivre ce Tour de France en connaissance de cause, notre consultant Cyril Saugrain décortique chaque jour une expression vélocipédique. Aujourd’hui, on "passe un pont de chemin de fer" !

Si vous êtes cycliste amateur, vous savez que franchir un pont de chemin de fer peut parfois faire mal. Un coureur qui ne sait pas passer un pont de chemin de fer, "c’est un coureur qui ne passe pas la moindre bosse, le moindre talus", explique Cyril Saugrain.

Un cycliste qui grimace quand les pourcentages grimpent, cette expression semble désignée pour les sprinteurs. Mais pour notre consultant, "cette expression s’adresse aux coureurs amateurs. Elle pouvait à l’époque s’adresser aux sprinteurs, des coureurs très lourds qui avaient besoin que la course soit complètement plate. Mais de nos jours, les sprinters ont progressé et sont tous capables de passer les petites bosses".

Les petites, ou les grandes bosses. En témoigne la victoire d’étape de Wout Van Aert, après avoir déposé des grimpeurs dans le Mont Ventoux.

 

11ème étape : Sorgues > Malaucène : Victoire de Wout Van Aert

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous