Le dioxyde de titane, un colorant alimentaire blanc, bientôt banni en Europe

© JOEL SAGET

14 janv. 2022 à 13:42Temps de lecture1 min
Par Belga

L'additif alimentaire E171, le dioxyde de titane, sera bientôt banni en Europe. La Commission européenne a adopté vendredi une décision en ce sens, après soutien unanime des Etats membres.

En mai dernier, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) avait revu son évaluation de cet additif et estimé, sur base des dernières études scientifiques disponibles, qu'on ne pouvait pas exclure un risque de génotoxicité (effet sur l'ADN) lors d'une consommation via l'alimentation. 

L'additif E171, qui contient généralement des particules de taille nanométrique, est un colorant alimentaire blanc. On l'utilise dans toutes sortes de produits alimentaires: l'EFSA listait au printemps les produits de boulangerie fine, soupes, bouillons, sauces, salades et tartinades salées, fruits à coque transformés, comme principales sources d'ingestion via l'alimentation. 

Le dioxyde de titane est également utilisé dans des cosmétiques, des peintures ou encore des médicaments, mais l'interdiction décidée vendredi ne porte que sur son rôle dans l'alimentation. 

Le règlement entrera en vigueur dans les semaines suivant sa publication au Journal officiel. Il prévoit une période de transition de six mois, de quoi laisser le temps aux producteurs d'adapter leurs produits. Durant six mois (voire plus, en fonction de la date limite de consommation de l'aliment), on pourra donc encore trouver dans les rayons des produits alimentaires utilisant l'additif E171.

 

Articles recommandés pour vous