Regions Liège

Le DJ liégeois DJ Flash prend les commandes des platines aux Ardentes

DJ Flash prend les commandes des platines aux Ardentes

© Thibault Nizet

Depuis trois jours, des artistes de rap et de hip-hop se succèdent sur les cinq scènes des Ardentes.

Chaque soir, des DJ prennent aussi les commandes des platines.

Ce samedi, c’est au tour du régional de l’étape, DJ Flash, un DJ liégeois à la renommée désormais internationale.

Gary, alias DJ Flash, mixe depuis l’âge de 17 ans. Fêtes de famille, anniversaires et mariages tout d’abord, il officiera ensuite pendant plusieurs années sur les ondes d’une radio privée en Belgique.

DJ Flash comprend alors qu’un DJ doit aussi être un producteur, à l’instar d’un David Guetta, une référence dans ce domaine. Et c’est en 2011 que se produit une rencontre déterminante.

"Cette année-là, je rencontre Stromae à un concert à Bruxelles. Il faisait la première partie d’IAM et il avait besoin d’un DJ" raconte le DJ liégeois. Celui-ci accepte de mixer pour Stromae et tous deux sympathisent. Le DJ liégeois lui propose alors une collaboration pour un titre. Mais c’est aussi à ce moment-là que sort "Alors on danse". "Stromae se retrouvait avec deux titres à promotionner mais on sait évidemment aujourd’hui lequel des deux a rencontré le plus de succès".

Qu’à cela ne tienne, cette rencontre fait véritablement décoller la carrière de DJ Flash. " En 2013 il me vient l’idée de rassembler sur une compil tous les meilleurs rappeurs belges et donc, avec mes propres moyens, j’ai sorti mon premier album et il est resté pendant trois semaines parmi les albums les plus vendus en Belgique, dans le top 200" poursuit-il.

Le DJ liégeois voyage désormais à travers le monde pour y mixer en Europe, en Asie et en Afrique.

Depuis 2019 il se produit à Tomorrowland, la Mecque des DJ. Cet été il y sera un des rares francophones à y être programmé quatre fois. "Pour un petit liégeois de 33 ans, originaire d’Ans, c’est quand même pas mal" conclut en souriant DJ Flash.

 

 

Sur le même sujet

Le festival les Ardentes se termine avec ce soir Orelsan et Stromae

Musique - Festivals

Autour des slogans polémiques des Ardentes : "Quand les jeux de mots s’emmêlent les pinceaux"

Opinions

Articles recommandés pour vous