Jupiler Pro League

Le drôle de cadeau de Noël des supporters de Charleroi à ceux du Standard

Les supporters de Charleroi ont offert un drôle de cadeau de Noël à ceux du Standard.

© Tous droits réservés

15 déc. 2021 à 09:23Temps de lecture1 min
Par Jérôme Jordens

Le choc wallon entre le Standard et Charleroi du 5 décembre dernier a laissé des traces. Interrompue à la 87e suite à une deuxième salve de fumigènes lancés sur la pelouse de Sclessin par les supporter du Standard, avant que ceux-ci ne montent sur la pelouse, la rencontre n’est donc jamais allée à son terme.

Depuis, la grogne n’a cessé de monter du côté du Standard, le club prenant de lourdes sanctions en fermant notamment les tribunes occupées par les groupes d’animation. Du côté des supporters, les banderoles ont fleuri aux alentours de Sclessin et ailleurs. "Club à vendre", "Grosjean démission", les messages sont clairs.

Avec les années, le choc wallon a gagné en importance, et pour que cela continue, il faut que les deux clubs soient dans de bonnes conditions. Dans cette optique, les Storm Ultras, groupe de supporters des Zèbres, ont publié un post plutôt amusant sur leur page Facebook.

"En cette période de Noël, nous pensons qu’il serait bon d’oublier cette rivalité, parfois extrême. Ayant vécu, nous-mêmes, dans le passé, des moments difficiles suite aux difficultés financières et sportives de notre club, nous avons pris conscience qu’il ne s’agissait pas d’en rajouter une couche mais plutôt d’aider nos amis liégeois à trouver un partenaire fiable pour les aider à se relever. Ne plus pouvoir vivre le "choc wallon" serait, finalement, pour nous, une triste issue", pouvait-on notamment lire.

Pour tenter de relancer les Rouches, un supporter carolo a contacté… Abbas Bayat en se faisant passer pour un supporter liégeois lui demandant de racheter le club. Un petit pied de nez des Zèbres puisque l’ancien président carolo n’était pas parti en bons termes avec les fans zébrés, qui avaient demandé son départ.

Une petite blague qui n’attendait pas forcément de réponse mais auquel l’homme d’affaires iranien a répondu, en proposant son aide aux supporters pour que ceux-ci rachètent le club. Mais Abbas Bayat ne souhaite plus s’impliquer dans les hautes sphères du football belge et n’y va pas de main morte, parlant de corruption, pots-de-vin et matchs truqués.

Une plaisanterie qui aura eu le don de faire rire du côté carolo et qui espérons sera bien reçue côté liégeois. 

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous