Liège

Le festival "Voix de Femmes" 30 ans avant Me Too

Sambi Nzeba et Hendrickx Ntela

© Barbara Buchmann

Temps de lecture
Par Bénédicte Alié

Avant-gardiste et plus pertinent que jamais, le festival "Voix de Femmes" n’a pas attendu l’émergence du mouvement Me Too pour se faire l’écho des aspirations et des revendications féminines.

Né en 1991 à Liège, au mythique Cirque Divers, cet événement bisannuel a été, en Belgique, le premier à proposer une programmation exclusivement féminine. "C’est un choix qui est déjà militant en soi", souligne la codirectrice du festival "Voix de Femmes", Flo Vandenberghe. "Les femmes sont encore largement sous-représentées dans les programmations artistiques et nous comme on y est particulièrement attentive, on se rend compte qu’elles représentent en général entre 10 et 30% seulement des programmations dites mixtes."

Théâtre, musique, arts plastiques, BD… A travers une programmation multidisciplinaire, le festival "Voix de Femmes" pose une question essentielle, celle de l’émancipation. "Le fait de ne programmer que des artistes femmes, c’est un moyen de valoriser leur travail et c’est aussi leur permettre de vivre de leur pratique artistique, ce qui est déjà émancipateur", fait remarquer Flo Vandenberghe. "Mais le fait de pouvoir les voir sur scène, de les voir se réaliser à travers leur discipline artistique, c’est émancipateur pour le public aussi. Et j’espère que ça peut permettre aux plus jeunes de se trouver des modèles pour, à leur tour, reprendre le flambeau."​

Se souvenir pour avancer

"Dis/continuer", c’est le nom donné à cette 15e édition qui, 30e anniversaire oblige, jette un œil dans le rétroviseur, tout en se projetant dans l’avenir. "Qu’est-ce qui s’est passé ces trente dernières années dans ce festival que l’on a envie de perpétuer et qu’est-ce qu’on a envie de créer de nouveau, voilà à quoi on a réfléchi pour cette 15e édition", explique Flo Vandenberghe.

Parmi les héritages que le festival "Voix de Femmes" veut préserver, celui avec lequel il est né, la World Music qui se verra consacrer un atelier spécifique pendant deux jours.

Et parmi les nouveautés, des spectacles à destination des personnes sourdes et malentendantes. "On a des projets bilingues en français parlé et en langue des signes qui ne sont pas traduits comme on peut le voir au JT mais vraiment joués dans les deux langues. C’est une expérience formidable pour tout qui aime le théâtre."

La 15e édition du festival "Voix de Femmes" se tiendra du 14 au 30 octobre. Le menu, copieux, propose une vingtaine de rendez-vous qu’accueilleront pas moins de douze lieux culturels liégeois parmi lesquels, le Manège Fonck, Kultura, le cinéma le Parc ou encore le centre culturel les Chiroux.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Les voix de femmes s'élèvent à Liège

Regions

Temps de lecture

Articles recommandés pour vous