RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Le forum économique de Davos débute ce lundi : que vont y faire nos représentants De Croo, De Sutter et Jambon ?

Un ouvrier nettoie un panneau du logo du Forum économique mondial (WEF) à l’intérieur du centre des congrès avant la réunion annuelle du WEF à Davos, le 22 mai 2022. Fabrice COFFRINI / AFP
22 mai 2022 à 17:21Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

Le Premier ministre Alexander De Croo, la vice-première ministre Petra De Sutter et le ministre-président flamand Jan Jambon se sont donné rendez-vous ces prochains jours à Davos, village perché dans les montagnes suisses, pour aborder les grands défis économiques et internationaux lors du premier Forum économique mondial (WEF) en présentiel depuis le début de la pandémie de coronavirus.

Fondé par Klaus Schwab, le Forum économique de Davos réunit politiciens de haut vol, entreprises et ONG depuis plus de 50 ans. Il est décrit par ses partisans comme un super "think tank" où échanger des idées et nouer des contacts importants. Ses critiques y voient plutôt un petit club élitiste privilégiant l’entre-soi.

Si la coutume dictait des retrouvailles hivernales après la dernière session "pré-Covid" en janvier 2020, l’incertitude régnant autour du variant Omicron a poussé l’organisation à reporter cette nouvelle édition à la fin du mois de mai. Quelque 2500 personnes sont attendues.

Un tournant décisif

Autour du thème central "L’histoire à un tournant décisif", le programme abordera les changements climatiques, la santé et la cybersécurité, tandis que la guerre en Ukraine s’est imposée à l’agenda. Lundi matin, le président ukrainien Volodomyr Zelensky sera le premier chef d’État à prononcer un discours, en visioconférence. La Russie a, elle, été écartée.

Parmi les personnalités politiques présentes à Davos, on retrouvera la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, l’émissaire américain pour le climat John Kerry et le chancelier allemand Olaf Scholz.

Guerre, climat et investissements

La Belgique sera surtout représentée par son gouvernement fédéral, avec la participation du Premier ministre Alexander De Croo et de la vice-première ministre Petra De Sutter. Le ministre-président flamand Jan Jambon fera également le voyage.

Rencontres politiques et économiques au programme d’Alexander de Croo avec bien sûr, la guerre en Ukraine au cœur des conversations.
Rencontres politiques et économiques au programme d’Alexander de Croo avec bien sûr, la guerre en Ukraine au cœur des conversations. © Tous droits réservés

Alexander De Croo prendra part à diverses rencontres politiques et économiques, dont un panel de discussion sur la guerre en Ukraine avec notamment le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg.

Petra De Sutter se concentrera sur les défis numériques, la crise climatique, la diversité de leadership et l’entrepreneuriat féminin.
Petra De Sutter se concentrera sur les défis numériques, la crise climatique, la diversité de leadership et l’entrepreneuriat féminin. © Tous droits réservés

Petra De Sutter se concentrera sur les défis numériques, la crise climatique, la diversité de leadership et l’entrepreneuriat féminin. "En ces temps de crise climatique et de perte de pouvoir d’achat, il est plus que jamais nécessaire de regarder droit dans les yeux les chefs d’entreprise et les dirigeants de ce monde pour les appeler à contribuer à la résolution de ces problèmes. En allant à Davos, j’entends souligner l’urgence de cette tâche", a-t-elle souligné.

Jan Jambon doit y rencontrer de potentiels investisseurs en Flandre.
Jan Jambon doit y rencontrer de potentiels investisseurs en Flandre. © Tous droits réservés

Jan Jambon a aussi plusieurs rencontres à son agenda, dont de potentiels investisseurs en Flandre. Selon lui, les entreprises flamandes présentes à Davos au cours des trois dernières éditions ont conclu un total de 43 projets d’investissements pour un montant de 3,1 milliards d’euros.

Côté entreprises, Ageas, Solvay, Umicore, DEME ou encore le Port d’Anvers représenteront le Plat pays.

Sur le même sujet

Davos : Zelensky présente ses condoléances aux victimes de la fusillade au Texas et dénonce le manque d’unité des Occidentaux face à la guerre en Ukraine

Economie

Augmentation du budget de la Défense : Petra De Sutter, présente à Davos, considère qu’un compromis reste possible

Politique

Articles recommandés pour vous