RTBFPasser au contenu
Rechercher

Journal du classique

Le gambiste Jordi Savall, acteur majeur de la revalorisation de la musique historique, a 80 ans

Jordi Savall est un musicien complet, sincère et généreux, à la vitalité créative inépuisable.
03 août 2021 à 15:16Temps de lecture3 min
Par Antoine Danhier

Immense gambiste (interprète de la musique du film "Tous les matins du monde" d’Alain Corneau), chef d’orchestre, chercheur, pédagogue, compositeur et arrangeur, créateur du label Alia Vox, cofondateur de l’ensemble Hespèrion XX/XXI, de la Capella Reial de Catalunya et du Concert des Nations avec son illustre épouse, la défunte soprano Montserrat Figueras… Jordi Savall est un musicien complet, sincère et généreux, à la vitalité créative inépuisable. Méticuleux dans sa volonté de fidélité à la musique historique, il a largement contribué à remettre à l’honneur le répertoire historique d’Europe et du monde entier.

Quiconque aime la musique ancienne ou la musique du monde a de grandes chances d’avoir déjà eu entre les mains l’un des fabuleux albums de "Hespèrion XX" (renommé "Hespèrion XXI au tournant du siècle) : outre l’enregistrement, de facture exemplaire, ils sont toujours accompagnés d’un généreux livret, qui reflète et partage le travail de recherche et de documentation réalisé en amont. C’est que Jordi Savall attache depuis toujours une grande importance à la qualité de sa démarche historique.

Loading...

Pour autant, cette attention portée au détail ne l’a pas amené à se spécialiser à outrance et à s’enfermer dans un genre musical : au contraire, il brasse au fil de sa carrière une impressionnante variété de styles et de répertoires, en s’entourant toujours des meilleurs musiciens. De l’Orfeo de Monteverdi à la musique traditionnelle arménienne, en passant par les pièces pour violes de Marin Marais et de Monsieur de Sainte-Colombe, la musique moldave de Dimitrie Cantemir ou encore la musique Sépharade, Jordi Savall propose toujours une incursion de qualité dans un univers musical choisi. Avec la ferme conviction que la musique historique n’est pas seulement l’affaire des élites, mais qu’elle peut au contraire plaire à un public large et jeune.

Loading...

Un fort attrait pour la musique ancienne

C’est à la chorale de son école d’Igualada, en Catalogne, que Jordi Savall s’initie à la musique, avant de commencer des cours de violoncelle au moment où sa voix mue. Il se découvre rapidement un fort attrait pour la musique ancienne, à l’écoute notamment de Jean-Sébastien Bach et de Pau Casals. Poursuivant ses études au conservatoire supérieur de Barcelonne, il y fait une rencontre décisive pour sa carrière comme pour sa vie privée : celle de la soprano Montserrat Figueras, qui deviendra son épouse et dont il aura deux enfants, Arianna et Ferral, tous deux musiciens également.

Diplômé en 1964, il commence dès l’année suivante à étudier la musique ancienne et la viole de gambe en autodidacte, avant de compléter sa formation en Suisse dès 1968 à la Schola Cantorum Basilensis (en Suisse). Il y rencontre tous les musiciens qui participent au renouveau du baroque et prend la succession de son maître Auguste Weinzinger comme enseignant. La viole de gambe est encore à cette époque un instrument largement oublié : il contribuera largement à la remettre au goût du jour au cours de sa vie. Sa prestation remarquée dans la bande-son du film "Tous les matins du monde" d’Alain Corneau (1991, César de la meilleure musique de film) et la fondation du label Alia Vox ont notamment permis de faire connaître l’instrument à un public beaucoup plus large.

Loading...

Un humaniste dans l'âme

Avec Montserrat Figueras, Jordi Savall fonde trois ensembles de renommée mondiale : Hespèrion XX en 1974, La Capella Reial de Catalunya en 1987 et le Concert des Nations en 1989, qui lui permettent de faire découvrir les musiques anciennes et trop souvent oubliées d’Europe et d’ailleurs, en accordant une attention particulière au bassin méditerranéen. Humaniste dans l’âme, il se fait le défenseur d’un dialogue entre les cultures et milite pour le rapprochement des traditions musicales savantes et orales, ce qui lui a valu d’être nommé Artiste de l’Unesco pour la Paix.

Ce 1er août 2021, Jordi Savall fêtait ses 80 ans. Après plus de 50 années passées à passer en revue et valoriser le patrimoine musical, après d’innombrables distinctions, il n’a à ce jour toujours pas mis un terme à sa carrière… pour le bonheur de nos oreilles !

Loading...

Sur le même sujet

La Conversation avec Jordi Savall, gambiste aux portes des humanités

La Conversation

Le mystérieux Monsieur de Sainte Colombe

La passion selon...

Articles recommandés pour vous