Regions Bruxelles

Le gouvernement bruxellois a redistribué 1.800 de ses ordinateurs à des jeunes et seniors

Illustration

© © Tous droits réservés

Plus de 4.000 pièces informatiques - dont 1.800 ordinateurs - déclassées au sein des administrations régionales ont été reconditionnées afin de profiter aux élèves et résidents de maison de repos bruxellois, a indiqué mercredi le ministre bruxellois de la Transition numérique, Bernard Clerfayt, se réjouissant du bilan 2020-2021 du projet "Recycle IT".

Rien ne se perd 

L'objectif du projet est double: social d'une part et environnemental d'autre part. Recycler ordinateurs, imprimantes, écrans et autres claviers permet en effet de limiter le taux de renouvellement de ces outils et ainsi de diminuer l'empreinte de leur fabrication.

Ensuite, ces pièces sont redistribuées prioritairement aux élèves et aux résidents de maisons de repos qui n'avaient pas les moyens de s'équiper en matériel informatique.

Combler le fossé de la fracture numérique constitue en effet un enjeu important dans la capitale, alors que 11% des Bruxellois et Bruxelloises n'ont jamais utilisé internet, selon des chiffres avancés par M. Clerfayt en septembre dernier.

Un fossé creusé un peu plus par la crise sanitaire du coronavirus, période pendant laquelle le recours au numérique s'est accentué avec le télétravail et les cours à distance.

"Nous vivons dans un monde hyperconnecté où la fracture numérique ne fait que s'intensifier", acquiesce le ministre bruxellois. "Il faut élargir l'accès aux technologies numériques et permettre à tout un chacun de maintenir un lien social, d'effectuer des tâches administratives et de s'intégrer au mieux dans notre société", conclut-il dans un communiqué.

Archive de 2020 sur le même sujet:

Secondaire : les cours à distance face à la fracture numérique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous