Belgique

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles va enfin désigner le nouveau délégué général aux droits de l’enfant

© Sylvain Reygaerts

C’est Solayman Laqdim que le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles devrait désigner, lors de sa séance de ce jeudi 19 janvier, au poste de délégué général aux droits de l’enfant.

Selon les informations que la RTBF a recueillies ce mercredi et comme l’a "pushé" La Libre en fin d’après-midi, le cabinet de la ministre de tutelle, Bénédicte Linard, confirme que le point a été discuté mardi "en intercabinets" et qu’il sera à l’ordre du jour du conseil des ministres, jeudi, pour être acté.

Depuis le début de l’été dernier, la majorité ne parvenait pas à s’entendre sur le nom du successeur de Bernard De Vos.

La fin d’une saga en cours depuis le début de l’été 2022

Depuis le début de l’été dernier, le gouvernement n’était pas parvenu à s’accorder sur un nom pour succéder à Bernard De Vos, le délégué général aux droits de l’enfant sortant. Celui-ci, en poste depuis 2008, mais atteint par l’âge de la retraite devait achever son mandat à la fin décembre 2022.

Avant l’été, les dossiers des candidats au poste de délégué aux droits de l’enfant avaient été examinés par un collège d’experts désignés par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Un premier classement avait été élaboré par ces experts. Sur une vingtaine de candidats et candidates, six avaient été jugés aptes à la fonction et classés en ordre préférentiel. C’est Solayman Laqdim, Directeur de la prévention à Liège, au sein de l’Administration générale de l’aide à la jeunesse et ancien membre du cabinet de Rachid Madrane (PS) occupait la première place. 

Par la suite, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a procédé à un autre classement, tenant compte de l’avis des experts du Parlement mais ajoutant d’autres critères tels que les compétences en communication des candidats, leurs compétences juridiques, leur expérience en gestion d’équipe, par exemple.

C’est alors une autre personne qui est sortie en tête de la grille de lecture du gouvernement. Il s’agissait de Madeleine Guyot, actuelle conseillère du Délégué général aux droits de l’enfant, classée 2e ex aequo par les experts du Parlement. C'est cette candidate que la ministre de tutelle, Bénedicte Linard (Ecolo) souhaitait faire passer. 

Depuis, cela coinçait entre les partenaires de la majorité pour valider le choix et l’actuel délégué, Bernard Devos, avait dû jouer les prolongations en janvier 2023.

Il y a quelques jours, dans Le Soir, le Ministre-président du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles s’était exprimé sur le sujet, estimant que cela avait assez duré.

Selon nos informations, Solayman Laqdim devrait entrer en fonction le 1er février.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous