Belgique

Le gouvernement fédéral valide la loi de réparation pour la prolongation de Doel 1 et 2

10 juin 2022 à 15:16Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Miguel Allo

Le conseil des ministres a approuvé vendredi l'avant-projet de loi visant à reporter la sortie progressive de l'énergie nucléaire de 2015 à 2025, annonce la ministre de l'Energie Tinne Van der Straeten dans un communiqué.

La Cour constitutionnelle avait annulé la prolongation de Doel 1 et 2 parce que certaines exigences n'étaient pas remplies, comme l'élaboration d'une étude d'incidences sur l'environnement. Désormais, les différentes exigences sont remplies.

La Cour constitutionnelle avait toutefois maintenu les effets de la loi annulée jusqu'au 31 décembre 2022. L'avant-projet de loi vise, à compter de son entrée en vigueur au plus tard le 1er janvier 2023, à prolonger le fonctionnement des réacteurs nucléaires Doel 1 et Doel 2, respectivement jusqu'au 15 février 2025 et au 1er décembre 2025, afin d'empêcher l'interruption de l'exploitation.

La décision de prolonger l'exploitation des réacteurs Doel 1 et Doel 2 avait été prise en 2014 sous la précédente législature par le gouvernement Michel.

Sur le même sujet

Prolongation du nucléaire en Belgique : les associations environnementales en ébullition contre Engie

Belgique

Accord de principe entre le gouvernement fédéral et Engie en vue de prolonger l’exploitation des réacteurs nucléaires Doel 4 et Tihange 3

Belgique

Articles recommandés pour vous