Icône représentant un article video.

Moteurs Formule 1

Le gros appétit de Max Verstappen : "On ne doit pas gagner toutes les courses... mais on veut essayer de le faire"

Le gros appétit de Max Verstappen : "On ne doit pas gagner toutes les courses... mais on veut essayer de le faire"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

28 août 2022 à 16:21Temps de lecture4 min
Par Maxime Berger avec Thibaut Rinchon

Max Verstappen (Red Bull) a remporté le GP de Belgique de Formule 1, 14e des 22 manches du championnat du monde, dimanche, à Spa-Francorchamps. Le champion du monde a devancé son équipier Sergio Perez et Carlos Sainz (Ferrari).

"Ce n'est jamais facile de gagner une course. Le départ était épique. Il se passait plein de choses devant moi et je devais essayer de rester hors des soucis. C'était la grosse bagarre, tout le monde essayait de gagner des positions. Je voulais absolument éviter d'endommager la voiture. Ca s'est un peu calmé avec l'entrée en piste de la safety car. Quand j'ai vu que j'occupais le troisième rang, puis que je pouvais revenir sur les deux premiers, j'ai réalisé que je pouvais gagner cette course. Est-ce que je suis sur une autre planète ? Non, non. On sait qu'il faut terminer toutes les manches. C'est clairement notre objectif. On ne doit pas toutes les remporter... mais on veut essayer de le faire", a souri le vainqueur du jour.

"Cette victoire, c'est une combinaison de plusieurs éléments. Je me sentais très bien dans la voiture, l'auto fonctionnait très bien avec les pneus. Quand vous avez ce rythme, tout se met bien ensemble et ça aide au bon fonctionnement. C'est la situation rencontrée ce week-end. C'est incroyable. Je n'imaginais évidemment pas ce scénario. Sur ce tracé, je pense que Ferrari a perdu du terrain. Le tracé est très différent à Zandvoort le week-end prochain, on devra à nouveau être très attentif", a-t-il ensuite ajouté.

Gagner deux courses consécutives, la Hongrie et la Belgique dans ce cas, en démarrant hors du top 10, c'est une sacrée performance. Un seul pilote était parvenu à la réaliser jusqu'ici, c'était Bruce McLaren, à cheval sur la saison 1959 et 1960. Il s'était élancé de la 10e place aux USA et de la 13e en Argentine.

De la 14e à la 1ère place : l'intouchable Verstappen empoche le GP de Belgique après un nouveau grand numéro !

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous