RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jeux vidéo

Le jeu vidéo, vecteur de développement de l'intelligence chez l'enfant ?

Le jeu vidéo, vecteur de développement de l'intelligence chez l'enfant ?
31 mai 2022 à 11:00Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

Des chercheurs affirment que les enfants âgés entre 8 et 12 ans adeptes de jeux vidéo obtiennent de meilleurs résultats dans une multitude de tests synonyme d'intelligence et de développement cognitif.

Les jeux vidéo permettent-ils aux enfants de développer leur intelligence ? Une récente étude publiée dans Scientific Reports et menée sur près de 10.000 enfants démontre une évolution des performances cognitives de ces derniers en fonction du temps qu'ils passent sur les jeux vidéos.

Plus rapides et plus créatifs

Âgés de 8 à 10 ans, les jeunes participants ont été suivis pendant plus de deux ans. L'étude s'est également intéressée à l'utilisation des réseaux sociaux chez ces enfants. Les chercheurs n'ont établi aucune corrélation avec l'intelligence, ni aucune incidence négative sur les résultats scolaires des participants.

Pour définir la notion d'intelligence chez l'enfant, la recherche se base sur plusieurs caractéristiques telles que la mémoire, l'attention, le raisonnement, la vitesse de traitement ou encore la manipulation spatiale d'un objet.

Selon l'étude, le jeu vidéo permet aux enfants de s'adapter à des situations rapidement et de comprendre des idées complexes.

Ils peuvent résoudre des problèmes avec plus de créativité (comme le café, une étude le prouve !).

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont comparé des groupes de "joueurs" et de "non-joueurs". Les enfants ont participé à une multitude de tests comme des exercices de vocabulaire, d'attention, de mémoire ou encore de compréhension écrite et orale. Les résultats ont montré une meilleure performance pour les enfants qui pratiquent les jeux vidéo et ce, même pour ceux qui y passent plusieurs heures par jour.

Le jeu vidéo n'exacerbe pas la violence

Depuis de nombreuses années, les bienfaits et les méfaits des jeux vidéo font l'objet d'un vif débat. Au début des années 2000, notamment après la tuerie de Columbine, plusieurs politiques de différentes nationalités désignaient les jeux vidéo comme les responsables d'une montée de la violence dans la jeunesse.

Une affirmation renouvelée par la récente tuerie au Texas, où Ted Cruz a suggéré que ces tueries de masse aux Etats-Unis "seraient le résultat de familles brisées, de pères absents, de l’abandon de l’église, […] de la désensibilisation du meurtre dans les jeux vidéo, de l’isolation chronique […] et de leurs effets collectifs sur la psyché des jeunes américains". Depuis, de nombreuses études ont montré une absence de corrélation entre jeux et violence et tendent même à trouver des avantages cognitifs à la pratique du jeu vidéo.

A consommer avec modération !

La multiplication des appareils numériques et de leurs usages a inévitablement atteint les enfants. En 2020, une étude de l'American Academy of Child and Adolescent Psychiatry évaluait en moyenne le temps passé des enfants de 8 à 12 ans sur les écrans entre 4 et 6 heures par jour. Que ce soit pour jouer, apprendre, regarder ou sociabiliser, les médias numériques ont pris une place prépondérante dans nos vies.

L'enchaînement des heures sur les écrans peut provoquer des troubles du sommeil, des fatigues visuelles ou de négliger les activités physiques. Pourtant, de nombreux chercheurs restent persuadés des bienfaits des jeux vidéo dans l'apprentissage.

Sur le même sujet

Amazon Prime Gaming : découvrez les 6 jeux offerts en juin 2022, dont Far Cry 4

Jeux vidéo

PlayStation Plus : l’émulation des titres PS1 et PS2 déçoit

Jeux vidéo

Articles recommandés pour vous