RTBFPasser au contenu

On n'est pas des pigeons

Le jogging: vraiment le sport le moins cher ? On a testé

Le vrai prix du jogging

On n'est pas des pigeons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ce sport complet ne demande pas de s’affilier à un club, de réserver un terrain ou de respecter un horaire. Vous pouvez courir à peu près n’importe où, et ce, dès que l’envie se fait sentir.

Side view of female athlete running by field.
Side view of female athlete running by field. Getty Images

Le printemps vous a peut-être donné envie de vous (re) mettre au sport, de renouer avec une activité physique plus régulière. Pourquoi pas le jogging ? Les avantages sont nombreux.

Combien coûte l'équipement ?

Pour l’équipement, inutile d’investir de grosses sommes pour se lancer. Un short ou un legging, ainsi qu’un tee-shirt, feront l’affaire. Dans les grandes enseignes, vous trouverez de quoi démarrer à tout petit prix, moins de 20 euros pour un ensemble. L’essentiel est la paire de chaussures. Pour vous guider dans votre choix, vous trouverez de nombreux magasins spécialisés. Nous avons poussé la porte de l’un d’eux, Trakks. "Les chaussures, c’est l’élément numéro un. Le plus important. Qui doit être évidemment adapté au terrain sur lequel il va pratiquer la course à pied, à la cadence à laquelle il va courir. Est-ce qu’il va courir une fois par semaine, deux fois, trois fois par semaine. Et à la foulée du coureur" insiste Christophe Thomas, fondateur des magasins Trakks.

Pronateur ou supinateur ?

Derrière ces termes quelque peu barbares, auxquels on peut ajouter une foulée neutre, se cache simplement votre type de fouléeUne foulée supinatrice usera davantage la partie extérieure de la chaussure, alors que la pronation correspond à un affaissement du pied vers l’intérieur. La foulée neutre, ou universelle, signifie un alignement parfait du pied.

Les magasins proposent des chaussures adaptées à ces 3 foulées. Le but : limiter les risques de blessure. Courir peut être traumatisant pour le corps, qui devra supporter seul votre poids, au contraire d’une activité comme le cyclisme ou la natation où le corps est porté par l’eau ou le vélo.

Comptez environ 120 euros pour le premier prix dans cette enseigne.

Trouver et garder la motivation

Personal Trainer motivating jogging Clients
Personal Trainer motivating jogging Clients © Tous droits réservés

Une fois équipé, vous découvrirez peut-être que la bonne volonté ne suffit pas. Si le jogging est plutôt une activité tendance, progresser sans se blesser n’est pas simple, s’y tenir encore moins.

Pour cela, un groupe pourrait peut-être vous aider ! Et il y a beaucoup de chances pour que vous trouviez un groupe "Je cours pour ma forme" près de chez vous ! "Pour moi, tout le monde peut se mettre à courir. Ici, le programme, c’est un programme extrêmement progressif." explique Céline Tribolet, animatrice du groupe 0-5 km à Flawinne. "On alterne des phases de course à pied et des phases de marche. Et bien évidemment, plus les semaines augmentent, et plus l’écart se réduit, pour arriver à courir les 5 km".

JCPMF, présent un peu partout en Wallonie et à Bruxelles, vous mettra le pied à l’étrier, avec d’autres débutants qui vous donneront peut-être envie de vous surpasser. Ou du moins de tenter de réussir à courir 5 km, le premier objectif !

"Quand on arrive, on se rend compte qu’il y a d’autres débutants comme nous. Et donc, même si on repart de zéro, on a vite confiance dans le groupe. Pendant les temps de récupération, les temps de marche, les plus forts viennent rechercher les plus lents", assure Isabelle Crutzen, Coordinatrice Je cours pour ma forme.

Autre avantage, le prix est extrêmement démocratique: entre 5 et 60 euros pour un cycle de 12 semaines, selon l’entité organisatrice. La moyenne se situe entre 25 et 35 euros. La plupart des mutuelles interviennent dans ces frais de sport.

Pourquoi pas un coach individuel ?

Peut-être pensez-vous qu’un coach est réservé aux grands sportifs et ne pourra rien pour un joggeur du dimanche… Faux ! S’insurge gentiment Kristof Bombaert, coach sportif.

Il argumente: "Le coach va vraiment avoir cette plus-value en variant les entraînements. En faisant de l’exercice musculaire, du travail de souplesse, du travail d’intervalles, d’endurance, de seuil. Toutes ces choses vont faire que le coach va apporter une certaine dynamique à l’entraînement, et surtout et dans la progression de la personne." Surtout, il vous guidera pour tenter d’éviter au maximum de vous blesser.

Selon Kristof, c’est un sport où l’on se blesse vite parce que l’on va trop fort, trop vite. Il insiste: "C’est le rôle du coach de dire "stop, maintenant on va aller step by step". Il est important, au début, de faire une espèce d’anamnèse, un bilan de santé. C'est-à-dire poser les questions: "Qu’est-ce que tu as fait auparavant ? Est-ce que tu as fait du sport auparavant ? De la course à pied ?" En conclusion: "On avance ensemble. C’est aussi un travail préventif qui va permettre de ne pas se blesser."

Evidemment, le coaching individualisé a un prix, comptez entre 50 et 80 euros environ pour une heure. Mais il existe une solution simple pour réduire le coût : partager un coach avec une ou deux autres personnes.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Sur le même sujet

13 juin 2022 à 12:30
2 min
07 juin 2022 à 13:30
2 min

Articles recommandés pour vous