RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le journal polonais Gazeta contacte Brussels Airlines à propos de son nouveau logo "presque identique"

Le nouveau logo de Brussels Airlines
18 nov. 2021 à 16:19 - mise à jour 18 nov. 2021 à 19:01Temps de lecture2 min
Par Xavier Lambert

C'est la polémique du jour, dans le monde aéronautique belge: socialement, parce que le personnel de Brussels Airlines dénonce une campagne marketing coûteuse, à un mauvais moment. Mais au niveau médiatique aussi, depuis qu'un portail d'info polonais appelé "gazeta" a mis en évidence qu'ils étaient "logotwins", jumeaux de logo, avec la compagnie aérienne.

Car Brussels Airlines, après quinze ans, abandonne son logo composé de quatorze sphères rouges en forme de "b". Si les boules rouges restent dans le nouveau logo, il y en a désormais neuf, de tailles différentes, qui forment un carré. Ce qui a attiré l’attention de Gazeta.pl, dont le logo est composé de… neuf sphères rouges de tailles différentes qui composent également un carré.

Loading...

Ce logo, c'est l'agence Today qui l'a élaboré, mais au sein de toute une identité visuelle qui correspond au repositionnement locale et international de la compagnie: "C'est un processus lancé il y a deux ans, avant le Covid, explique Michel Moriaux, responsable marketing. On voulait développer une nouvelle vision pour la compagnie, et voir comment positionner la marque de façon plus cohérente car on avait jusque là un positionnement différent en Belgique et à l’étranger".

L'agence de communication TBWA a piloté le projet mais c'est Today qui s'est occupé de tout ce qui concerne l'image, pas seulement le logo, mais l'image de marque, et les déclinaisons des différents visuels. "C'est cette agence qui a travaillé sur ce repositionnement pour renforcer l’aspect belge, mais sans être trop drastique sur le changement: on a voulu garder les couleurs, le nom, les boules rouges… Le mot Brussels est désormais plus en avant, et le logo est plus adapté à des déclinaisons sur les supports digitaux notamment".

Facebook

Quant à la proximité avec logo de Gazeta.pl, Michel Moriaux se veut rassurant: "Nous avons travaillé avec une agence spécialisée dans l'image et le droit commercial: on a fait des recherches poussées sur les marques existantes, mais qui connaissait ce média polonais? Aucun logo n'est à 100% unique, et ces agences analysent donc aussi le contexte: est-ce que c'est le même pays, le même secteur? L'important au final, c'est "est-ce qu’il y a un risque de confusion pour le consommateur?"

Brussels Airlines semble donc s'être bien préparée au scénario actuel: "Des logos avec des boules rouges il y en a des milliers mais tant qu’il n’y a pas de risque de confusion, ça ne pose pas problème juridique".

La compagnie réfléchit encore à la réponse officielle à apporter au média polonais "mais il y en aura une: nous prendrons contact avec eux".

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Kirill Martynov, rédacteur en chef adjoint de Novaïa Gazeta : "Il n’y a plus de presse libre en Russie"

Monde

Un avion de Brussels Airlines procède à un atterrissage d’urgence à Dublin

Articles recommandés pour vous