Environnement

Le Jurassic Park d’Indonésie devrait voir le jour malgré les avertissements de l’Unesco

Dragon de Komodo

Une attraction touristique controversée surnommée "Jurassic Park", devrait voir le jour en Indonésie malgré les risques que cela engendre pour l’environnement local et les populations de dragons de Komodo.

L’info vous avait peut-être échappé mais l’Indonésie aimerait créer une nouvelle attraction touristique afin de relancer le tourisme de la région. Cette attraction porte pour l’instant le nom de Jurassic Park (histoire de faire le buzz) mais devrait recevoir un autre nom au moment du lancement.

Si vous espérez qu’on vous annonce que le collègue d’Elon Musk a enfin réalisé son rêve de faire revivre les dinosaures, vous serez probablement déçus. On ne sait pas encore ce que sera vraiment cette attraction mais on peut être sûr que ce ne sera pas un Jurassic World.

Des constructions sur un parc national de l’UNESCO

Vivre sur Komodo Island
Vivre sur Komodo Island Mondadori Portfolio/Archivio Daniele Frediani/Daniele Frediani

Le hic de ce projet : il devrait être construit autour du parc national de Komodo, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO…

Depuis 1980, le parc national abrite le plus grand lézard du monde (comme son nom l’indique), le dragon de Komodo. En juin, l’UNESCO a demandé l’arrêt des projets touristiques, qui ont débuté l’année passée, le temps de réévaluer l’impact environnemental sur les dragons de Komodo.


Lire aussi : Trois mètres de long pour 100 kg : voici le dragon de Komodo, le plus gros lézard au monde


Malgré les avertissements par rapport à l’impact potentiel que l’augmentation du tourisme dans la région aura sur l’habitat fragile des animaux, le gouvernement indonésien maintient le projet, comme l’explique CNN.

De plus, un haut responsable du ministère de l’Environnement a déclaré à Reuters que les projets se poursuivraient car "il a été prouvé qu’ils n’avaient aucun impact", soutenant que les travaux sont principalement des rénovations sur des structures existantes. Une décision encore plus incompréhensible qu’en 2019, le gouvernement avait envisagé de fermer les portes de l’île aux touristes pour apparemment protéger les animaux

Pour couronner le tout, les responsables du projet n’hésitent pas à jouer sur le thème de Jurassic park comme on peut le voir dans la publicité ci-dessous.

Loading...

Le gouvernement va-t-il céder aux demandes de l’UNESCO ?

L’UNESCO n’a cependant pas baissé les bras et a déclaré lors d’une conférence du Comité du patrimoine mondial, en juillet, que le projet devait être réévalué pour mieux comprendre son impact sur l’environnement local.

Les associations locales et internationales continuent d’avoir peur pour cet animal déjà sur liste rouge et ce, surtout, depuis la publication d’une photo en octobre 2020 qui ne présage rien de bon pour l’habitat des Komodo.

Loading...


L’Indonésie abrite plus de 3000 dragons de Komodo dans le parc national qui est composé d’un réseau de trois îles principales et de plusieurs plus petites.

Ces animaux qui n’attaquent que très rarement l’homme peuvent, dans certaines conditions, se sentir vulnérables, attaquer et parfois tuer des humains. Entre 1974 et 2012, 5 personnes sont mortes suite à des attaques de dragons du Komodo. Plus les hommes empiéteront sur leurs terres, plus les risques seront grands.

Sur le même sujet

"Jurassic World : Le Monde d’Après" : la 2e bande-annonce épique

Tipik

Des visiteurs se cassent les os sur les montagnes russes les plus rapides au monde, elles doivent fermer

Voyages

Articles recommandés pour vous