Cinéma

Le jury de la Berlinale 2022 souhaite réconcilier cinémas d’auteur et commercial

Ryusuke Hamaguchi pendant le 72e Festival international du film de Berlinale, à l’hôtel Grand Hyatt, le 10 février 2022 à Berlin, en Allemagne.

© Andreas Rentz/Getty Images

10 févr. 2022 à 15:07Temps de lecture1 min
Par Belga

Le jury de la 72e Berlinale, réuni pour la première fois jeudi après une précédente édition en "virtuel" du festival de cinéma, a exprimé son souhait de réconcilier films d’auteur et plus commerciaux, avant le début de la course à l’Ours d’Or.

"Le rôle de la Berlinale c’est de déclarer qu’il n’y a pas de fossé" entre cinémas commercial et d’auteur, a déclaré en conférence de presse le cinéaste japonais Ryusuke Hamaguchi, à l’unisson des membres du jury présidé par le maître du thriller américain M. Night Shyamalan.

"Quand on regarde l’histoire (du cinéma), il n’y avait auparavant pas de fossé entre ces deux catégories", a poursuivi M. Hamaguchi, l’un des grands noms actuels du cinéma japonais, tout juste auréolé de quatre nominations aux Oscars pour "Drive My Car", dont celui de meilleur réalisateur.

DRIVE MY CAR - Bande-annonce

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"C’est un sujet très important", a embrayé M. Night Shyamalan ("Sixième Sens", "Incassable") qui souligne que ses propres œuvres, souvent classées "thriller" ou "films d’horreur", sont avant tout des drames.

"Quand on fait un film commercial, l’histoire est censée être pensée uniquement pour le public, pour faire frémir ou rire le quidam. Quand le spectateur sort du cinéma, il n’est pas nécessairement transformé, mais il a aimé ce qu’il a vu", a-t-il résumé.

"De l’autre côté, le cinéma indépendant, c’est le point de vue d’une personne spécifique, une nouvelle perspective sur le monde. Vous sortez du cinéma changé, vous n’êtes plus le même, même si c’est plus difficile" d’accès. "Mon espoir c’est que les gens puissent me voir un petit peu (dans mes films) et que je les voie aussi", a conclu M. Night Shyamalan.

"Les blockbusters sont très importants pour intéresser ensuite les spectateurs à des voix plus singulières et difficiles d’accès", a renchéri l’actrice danoise Connie Nielsen ("Gladiator", ou la reine des Amazones dans "Wonder Woman"). "Les festivals de cinéma sont essentiels pour mélanger les choses."

La compétition, qui s’ouvre jeudi, doit s’achever le 16 février avec la remise des prix, dont l’Ours d’Or, remis l’an dernier au Roumain Radu Jude.

Sur le même sujet

Découvrez le palmarès quasi-exclusivement féminin de la Berlinale 2022

Cinéma

François Berléand, président d'honneur du prochain Festival du film de comédie à Liège

Cinéma

Articles recommandés pour vous