High tech

Le logiciel audio Audacity serait trop gourmand avec les données de ses utilisateurs

© Photo by Vika Strawberrika on Unsplash

09 juil. 2021 à 09:00Temps de lecture1 min
Par Anthony Mirelli

En mai 2021, le logiciel Audacity était racheté par Muse Group, qui promettait de conserver son aspect “open source”. Mais ce 2 juillet, les nombreux utilisateurs de ce logiciel, apprécié des musiciens et des podcasteurs, ont vite déchanté. 

Des données personnelles vendues ?

C’est toute la question qui inquiète les utilisateurs du programme. En effet, dans ses nouvelles conditions d’utilisation, il est désormais indiqué qu’Audacity pourra récolter et envoyer des données sur les utilisateurs. Pire encore, ces données personnelles “resteront stockées sur les serveurs européens, mais pourront être  occasionnellement envoyées en Russie ou aux États-Unis.

Quand on parle de données, il est question ici (du moins pour l’instant) de la version de votre système d’opération, et de votre pays. Une information récupérée grâce à votre adresse IP. Mais cela est suffisant pour inquiéter les utilisateurs, habitués à un logiciel open source. 

La réponse d’Audacity

Quelques jours plus tard, Muse Group a tenté de rassurer les utilisateurs, en invoquant une “formulation peu claire de la politique de confidentialité, que nous sommes en train de rectifier.

Selon l’entreprise, l’adresse IP est “pseudonymisée et irrécupérable après 24 heures”, et le logiciel ne collecte pas “de données supplémentaires, à quelque fin que ce soit. Audacity se contente donc à l’heure actuelle de l’adresse IP, l’OS, et des éventuels rapports d’erreur. De plus, Muse Group indique ne pas vendre “et ne vendrons aucune des données que nous collectons, ni ne les partagerons avec des tiers. Point final.

Les utilisateurs se tournent vers des alternatives

Les explications de Muse Group, une entreprise détenue par le groupe russe WSM Group, sont visiblement insuffisantes pour de nombreux utilisateurs, qui se sont depuis tournés vers d’autres solutions open source. 

Parmi les alternatives les plus connues, citons notamment Ocenaudio, ou Wavosaur.

Sur le même sujet

Quiz : Testez vos connaissances en matière de cybersécurité

High tech

Peut-on échapper au contenu personnalisé sur Internet ?

High tech

Articles recommandés pour vous