RTBFPasser au contenu
Rechercher

Littérature

Le marché du livre a connu un réel succès en 2021

Femme lisant un roman.
28 janv. 2022 à 11:42Temps de lecture1 min
Par Belga

Le marché du livre neuf physique a connu l’an dernier une forte augmentation en Belgique francophone par rapport à 2020 (+17,2% en valeur), annonce vendredi l’Association des éditeurs belges (ADEB) sur la base de chiffres reflétant les tendances générales du secteur (livre numérique non inclus). "Tenant compte de la perte finalement assez limitée en 2020 (-4,5%), le marché a donc surperformé en 2021", indique-t-elle.

Les librairies ont en moyenne progressé de 14,4% sur les 12 mois de 2021, contre 22,7% pour le circuit des grandes surfaces culturelles, chaînes de librairie et sites de vente en ligne et 1,5% pour les grandes surfaces alimentaires.

Il ressort par ailleurs des chiffres que la croissance du marché du livre est soutenue par cinq genres éditoriaux : beaux-arts (+35,7%), BD (+35,1%), sciences humaines et techniques (+26,2%), loisirs et vie pratique (+22,2%) et histoire (+19,3%).

"Il faut toutefois noter que l’univers 'beaux-arts' avait fortement perdu en 2020 et n’a sans doute pas retrouvé son niveau de 2019", explique l’ADEB. "Ce même constat peut être dressé pour l’univers 'tourisme, cartes et atlas' encore plombé par les restrictions de voyage."

A noter également, la Bande Dessinée poursuit sa hausse, dans tous ses sous-genres en 2021 mais surtout au niveau des mangas (+99,2% comparé à 2020).

La littérature générale affiche quant à elle une hausse de son chiffre d’affaires de +10,4% en 2021, avec notamment la "fiction moderne" à +7%. "Cette progression en deçà de la moyenne 2021 du marché conduit à un phénomène remarquable : les Bandes Dessinées occupent désormais la première place des genres éditoriaux achetés en Fédération Wallonie-Bruxelles (62,9 millions d’euros), loin devant la Littérature générale (55,9 millions d’euros). La troisième place est solidement occupée par les livres Jeunesse (42,5 millions d’euros)", souligne l’ADEB.

Photo d’illustration de la littérature jeunesse.
Photo d’illustration de la littérature jeunesse. Getty Images

"Pour avoir une vue complète du marché, il faudra attendre la fin du printemps lorsque les ventes directes des éditeurs et celles des livres scolaires et juridiques seront agrégées", tient encore à préciser l’association.

Sur le même sujet

BD : ''Au-dessus l’Odyssée''

Comics Street

Sortie BD : Lapinot en 2 mini-formats ou "Complotisme et agents secrets"

Mon Petit Neuvième

Articles recommandés pour vous