Le marché immobilier belge est toujours (très) en forme : "Il y a beaucoup de personnes qui veulent acheter"

08 oct. 2021 à 07:29 - mise à jour 08 oct. 2021 à 10:24Temps de lecture2 min
Par Julie Calleeuw, d'après le Marché matinal de Michel Gassée

Le marché immobilier belge est toujours en ébullition. Le nombre des transactions s’est envolé au troisième trimestre de cette année, selon les chiffres de la Fédération du notariat : 20% de transactions en plus par rapport à l’été 2020. Et si on compare à l’été 2019, il y a donc deux ans, il y a eu 16% de transactions en plus cet été.

Pour le notaire Renaud Grégoire, ce n’est donc plus une phase de rattrapage liée au Covid : "Les derniers mois de l’année et les premiers mois de 2021 avaient déjà permis ce phénomène de rattrapage. On a donc plutôt le sentiment qu’il y a beaucoup d’opérations qui se font. Quel que soit le type de segment, on voit que les transactions sont nombreuses sur les appartements, sur les maisons, sur les terrains".

Ce qui ne change pas, ce sont les raisons pour lesquelles les propriétaires décident de vendre un bien immobilier : "Les personnes qui sont à la vente, c’est souvent soit parce qu’elles ont eu une mauvaise expérience parce qu’elles avaient un locataire et que ça ne se passe pas bien, soit parce qu’il y a un changement de vie — un décès, une séparation ou un changement de travail. Ce sont donc souvent ces éléments-là qui déterminent la vente, et pas tellement le fait que les personnes se disent : 'Je vais prendre ma plus-value parce que je ne suis pas sûr que ça va encore continuer'.

Aujourd’hui, on voit que le marché est plutôt poussé au niveau de la demande. On voit qu’il y a beaucoup de personnes qui veulent acheter parce qu’elles se disent : 'Vu l’évolution des prix, vu l’inflation qui s’annonce quelque peu, je vais essayer d’éviter de me retrouver avec des liquidités, avec un compte d’épargne qui va sans doute perdre beaucoup de valeur' ".

Les prix en hausse également

Les prix continuent à monter, peut-être un peu moins rapidement qu’avant. Le prix moyen d’une maison en Belgique a augmenté de pratiquement 7% sur un an. Pour les appartements, c’est environ 5% en moyenne.

Pourtant, les conditions pour obtenir un prêt hypothécaire sont devenues bien plus strictes.

Sans apport personnel — apport personnel de plus en plus important — et en dépit de taux hypothécaires toujours historiquement très bas, il est quasiment impossible de financer l’achat d’un logement.


►►► À la recherche d’un bien immobilier ? 10 questions à vous poser avant d’acheter…


Mais selon Renaud Grégoire, les banques jouent leur rôle. "Il faut reconnaître que ces exigences de la Banque Nationale d’augmenter les fonds propres dans le cadre d’un crédit ont été principalement impactées sur les personnes qui faisaient des investissements. Donc, aujourd’hui, si vous voulez faire un investissement et acheter un deuxième ou un troisième bien, la banque va effectivement exiger de vous 20, 30, 40% de fonds propres en fonction des circonstances, tandis que si vous achetez votre propre bien et que vous n’avez pas encore de crédit sur le dos, globalement, si vous arrivez à trouver une solution pour les frais d’enregistrement, les frais d’acte, la banque va vous suivre encore assez régulièrement avec quasiment 90%, voire 100% du prix d’achat, parce que la banque sait que vous aurez de toute façon un loyer à payer si vous allez habiter ailleurs et que ça s’intègre quand même dans une logique de vie".

La demande pour les terrains à bâtir semble elle aussi repartir sensiblement à la hausse, mais la taille des parcelles diminue, notamment à cause du prix des terrains qui, lui, est en forte hausse également, comme l’ensemble du marché immobilier depuis quelques années maintenant.

L’une des grandes tendances, c’est que la taille des appartements, des logements qu’on achète tend à diminuer avec le temps.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous