RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Le matériel industriel d’Ensival Moret vendu aux enchères

Il y a 406 pièces à vendre lors de cette vente aux enchères sur Internet.
19 janv. 2022 à 06:44Temps de lecture2 min
Par Olivier Thunus

C’est une vente aux enchères un peu particulière qui vient de s’ouvrir sur Internet. Les objets mis en vente sont des machines industrielles. Celles de l’ancienne entreprise Ensival Moret, à Thimister-Clermont. L’entreprise, spécialisée dans la fabrication et l’entretien de pompes industrielles, s’était séparée de 155 travailleurs l’an dernier, avant de fermer son site de production. Aujourd’hui, ce sont donc les machines qui sont vendues au plus offrant.

Des postes pour soudeur, des perceuses radiales, des cabines bureau, des armoires, il y a en tout 406 objets à vendre d’ici le 1er février : " C’est plutôt destiné aux personnes qui travaillent le métal, ou dans un garage, ou dans la manutention, ou encore dans l’industrie manufacturière. Des particuliers peuvent toutefois y trouver aussi leur bonheur. S’ils sont bricoleurs et qu’ils cherchent du bon matériel pour travailler dans leur garage ou pour bricoler de manière générale, même un établi de travail bien équipé et bien organisé, il y a du très beau matériel ", détaille Olivier Maton, gérant d’Auctelia, la société chargée de la vente.

Vendre aux enchères l’ensemble du matériel d’une entreprise n’est pas exceptionnel. Ce qui l’est, c’est l’engouement suscité par cette vente : " En ce qui nous concerne, on a entre 30 et 50 ventes de ce type par an pour cause d’arrêt des activités. D’habitude, on a de trois à cinq visiteurs mais ici on a déjà une trentaine d’inscrits. C’est le genre de vente un peu plus exceptionnelle car il y a beaucoup de lots et du matériel de très bonne qualité. On a des gens qui viennent en avion d’un pays de l’Est pour voir le matériel afin d’équiper tout un atelier là-bas ", confirme-t-il.

Les enchères débutent à 10 euros pour la grande majorité des pièces. La mise de départ la plus élevée est de 500 euros.

Ensival Moret

C’est en juin 2020 que l’entreprise Ensival Moret avait annoncé vouloir supprimer 155 emplois sur 205 sur son site de Thimister-Clermont. La procédure Renault avait alors été enclenchée. Deux membres du personnel avaient alors fait une contre-proposition qui aurait pu permettre de sauver 90 des 155 emplois mais celle-ci avait été rejetée par le groupe suisse Sulzer, propriétaire de l’entreprise depuis 2017. Ensival Moret produisait et assurait la maintenant de pompes industrielles, notamment pour l’industrie du gaz et du pétrole. La production sur le site s’est arrêtée il y a quelques mois.

Articles recommandés pour vous