RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Le ministre Georges Gilkinet annonce que le permis à points sera sur la table du gouvernement d’ici au 21 juillet

Le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet
25 mai 2022 à 15:26Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alain Lechien

Le ministre fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet, a annoncé mercredi à la Chambre son intention de "prendre le meilleur de chaque système existant en Europe en matière de permis de conduire à points pour mettre sur la table du gouvernement, d’ici au 21 juillet, un système efficace et ciblé de lutte contre la récidive des comportements dangereux au volant."

Il était interrogé en séance plénière au lendemain de la publication d’une étude de l’institut Vias. Celle-ci recommande notamment "l’instauration d’un permis a point qui permettrait un suivi systématique des infractions mineures répétées".

"Cette étude de l’institut Vias est vraiment utile pour finaliser le travail qui a commencé il y a déjà quelques mois avec mes collègues les ministres de la Justice (Vincent Van Quickenborne) et de l’Intérieur (Annelies Verlinden)", a ajouté M. Gilkinet (Ecolo).

Le ministre écologiste dispose d’un soutien large dans la majorité, singulièrement côté néerlandophone, mais pas unanime.

Alors que la séance plénière avait déjà commencé, Annelies Verlinden (CD&V) a ainsi plaidé dans un communiqué pour "une introduction rapide du permis à points". "Plus aucune raison d’attendre", a renchéri son collègue de parti Jef Van den Bergh (CD&V). "Combien de temps allons-nous encore chipoter ?", a ajouté le député Joris Vandenbroucke (Vooruit). "Après 32 ans d’immobilisme, il est temps de passer à l’action", a exhorté Nicolas Parent (Ecolo-Groen).

Pour l’Open Vld, Marianne Vehaert a jugé que le permis à points était "un instrument adéquat… sauf si l’objectif est de retirer le permis à ceux qui travaillent sur la route."

Sur le même sujet

Le permis à points, utile ou pas pour améliorer la sécurité routière ? Ce que dit vraiment le rapport de VIAS à ce sujet

Faky

De Sutter et Gilkinet veulent baisser les impôts des travailleurs aux revenus modestes

Belgique

Articles recommandés pour vous