Regions

Le ministre wallon du Budget défend l’enrôlement du précompte immobilier par la Région

© Tous droits réservés

19 sept. 2022 à 17:13Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Théa Jacquet

Au 31 décembre 2021, le taux de perception sur le précompte immobilier – l’impôt annuel payé par les propriétaires d’une habitation repris par la Région l’année passée – s’établissait à 89,6% en Wallonie et neuf mois plus tard, il était passé à 93%, selon des chiffres dévoilés lundi par le ministre wallon du Budget, Adrien Dolimont.

"Le SPW Finances n’est donc plus qu’à 3% de la cible théorique de perception moins d’un an après la fin de l’enrôlement, ce qui est un excellent taux par rapport aux moyennes traditionnellement observées lorsque la perception était gérée par le fédéral", estime-t-il.

Selon le ministre, l’administration table en effet sur un taux final de perception de l’ordre de 96% en fin de cycle, après le recours aux voies de recouvrement d’abord amiable, puis forcé.

"Il est totalement faux de dire que le précompte immobilier n’aurait pas été totalement enrôlé. Tous les redevables concernés ont bien reçu leur enrôlement au plus tard début novembre 2021", poursuit Adrien Dolimont en assurant par ailleurs qu’il n’y avait "pas de perte pour les communes et les provinces", des entités dont les finances sont déjà mises à mal par les crises successives.

1,7 milliard d’euros

Pour l’exercice d’imposition 2020, le SPF Finances avait enrôlé pour les communes et les provinces le montant de 1,7 milliard d’euros. Pour l’exercice 2021, le SPW Finances – la Wallonie, donc – a enrôlé le montant de 1,74 milliard d’euros, illustre ainsi Adrien Dolimont.

"En résumé, la Wallonie a enrôlé en 2021 un montant global plus élevé que le fédéral un an avant elle, effet de l’indexation pourtant déduit et, par ailleurs, 93% des montants enrôlés ont été aujourd’hui perçus et reversés aux communes, ce qui représente un excellent taux en matière de fiscalité de ce type", affirme-t-il encore.

Enfin, pour 2022, les enrôlements ont débuté le 7 juillet dernier. Au 15 septembre, 85% des enrôlements sont déjà partis et il est prévu que le travail soit finalisé pour la fin du mois de septembre, ce qui permettra que les recettes perçues, avant toute opération de recouvrement forcé, soient transférées aux pouvoirs locaux avant le 31 décembre 2022, conclut le ministre.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Il y a une couille dans le potage flamand

Chroniques

Articles recommandés pour vous