RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Le Molnupiravir : la pilule miracle contre la Covid-19 ?

05 oct. 2021 à 14:21Temps de lecture2 min
Par Sophie Businaro

C’est un antiviral redirigé contre le SARS-CoV-2, qui semble montrer une efficacité prometteuse. Le Molnupiravir est une pilule contre le coronavirus en cours d’étude, développée par la société pharmaceutique américaine Merck, en collaboration avec Rodgeback Bio. Leïla Belkhir, infectiologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc, nous donne son avis à ce sujet dans "La Grande Forme".

La pilule Molnupiravir réduirait par deux les risques d'hospitalisation et de décès dus au Covid-19. Serait-ce la pilule miracle ?

Pour Leïla Belkhir, infectiologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc : "La pilule miracle, ça je ne pense pas. Néanmoins, il s'agit d'une avancée qui n'est pas du tout négligeable. Avec tout de même la réserve qu'on a des infos via un communiqué de presse mais on n' a pas encore vu tous les résultats de l'étude alors qu'en général, on sort des résultats revus par des pairs où il y a déjà des critiques. Théoriquement, ils ne mentent pas sur ce qui est dit mais ça aurait été, je trouve, plus correct de bien donner toutes les données et qu'elles suivent le trajet classique de publication mais avec le Covid, tout va vite..."

Un antiviral déjà connu

La molécule Molnupiravir est un antiviral déjà connu pour avoir une activité aussi contre le virus de la grippe. Elle a la capacité d'engendrer des erreurs dans la multiplication du virus et donc de bloquer cette multiplication, explique Leïla Belkhir : "En 2020, des études sur des animaux avaient démontré que cette pilule était efficace et permettait de réduire la charge virale. Il s'agit d'une étude intéressante de phase 3 donc à grande échelle - avec environ 800 patients. Une étude qui a même dû être stoppée car ils se sont rendu compte en analysant les premiers résultats que dans le groupe qui a reçu le Molnupiravir, il y avait 50% de moins d'hospitalisation et pas de décès alors que dans le groupe sous placebo, il y a eu 8 décès."

La pilule Molnupiravir : un traitement efficace contre la Covid-19 ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les raisons de l'arrêt de l'étude

Si l'étude a été stoppée, c'est pour une raison éthique poursuit notre spécialiste : "Le bénéfice étant important, il n'est plus éthiquement défendable de laisser des gens recevoir un placebo au lieu d'un traitement efficace, raison pour laquelle cette étude a été arrêter plus tôt."

Leïla Belkhir souligne que ce serait le deuxième médicament validé dans une étude clinique qui permet de réduire le risque d'hospitalisation, le premier étant les anticorps monoclonaux. Et surtout c'est un médicament qui se donne par la bouche.

"Cette molécule est très prometteuse, ça a été prouvé lors de l'étude qui a d'ailleurs recruté des patients qui avaient des facteurs de risque de gravité. Ce qui signifierait que le médicament pourrait être donné pour une niche particulière de patients mais pas forcément pour tous", conclut notre infectiologue.

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h30 en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l'émission? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Loading...

Sur le même sujet

1 couple, 2 chambres : la solution pour une meilleure entente

La Grande Forme

J’ai la crève, dois-je forcément faire un test PCR ?

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous