RTBFPasser au contenu

Economie

"Le moment est propice pour des réformes" du marché du travail, selon Pierre Wunsch, gouverneur de la BNB

Le marché matinal

La bonne tenue du marche belge de l'emploi

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

16 févr. 2022 à 08:432 min
Par A. Lo. sur base d'une chronique de Michel Gassée

La croissance économique de la Belgique a été particulièrement vigoureuse en 2021, 6,1% selon le rapport annuel de la Banque Nationale, un rapport qui est publié ce matin, mais surtout des dizaines de milliers d’emplois qui ont été créés. 68.000 emplois supplémentaires, c’est énorme, et donc, évidemment, gros recul du chômage. Le côté un peu moins positif, c'est que près de 5% des emplois sont restés vacants en 2021.

Les entrepreneurs ne trouvent pas facilement des travailleurs

Pour le gouverneur de la Banque Nationale, Pierre Wunsch, le moment est en tout cas propice pour des réformes. "Quand j’étais plus jeune, il y avait un taux de chômage qui était très élevé et on disait qu’il fallait des réformes du marché du travail pour inciter les gens à retourner sur le marché du travail. Parfois, la réponse était qu’il n’y avait pas de jobs, qu’il n’y a pas d’emplois. Aujourd’hui, il devient assez clair que les entrepreneurs, et ils le disent, ne trouvent pas facilement des travailleurs, et pas uniquement des gens qui ont cinq diplômes et qui parlent cinq langues, parfois des gens qui ont des niveaux de qualification assez faibles. Par exemple, on trouve difficilement des gens dans l’Horeca. Ça, c’est une opportunité parce que je crois que dans un contexte comme ça, mener des réformes pour ramener les gens vers le marché du travail ou les chômeurs vers un emploi, c’est simplement plus facile et, d’une certaine manière, moins exigeant. Parce que quand vous êtes à dix à faire la file pour un emploi, ce n’est pas la même chose que quand il y a dix emplois pour cinq personnes qui cherchent." Si on ne saisit pas cette occasion, dit-il, en particulier en Wallonie et à Bruxelles, on n’arrivera pas à l’objectif de la Belgique : un taux d’emploi de 80%, alors qu’aujourd’hui, on se situe autour de 70%.

 

Pas de recette miracle pour réformer ce marché du travail, le gouverneur de la Banque Nationale Il évoque plutôt une série d’améliorations, une série de réformes pour inciter les gens sans emploi à revenir sur le marché du travail, les chômeurs, bien entendu, mais aussi les personnes indemnisées par l’assurance maladie à la suite, par exemple, d’un burn-out. "C’est une combinaison de plein de choses : des formations qui ne sont plus adaptées, offrir du soutien à ceux qui cherchent de l’emploi, et parfois aussi se poser la question de savoir s’il ne faudrait pas inciter les gens en mettant un peu plus la pression, si on sait qu’il y a un emploi convenable derrière."

Limiter le chômage dans le temps, "pas le bon débat"

Une limitation dans le temps des allocations de chômage, ne fait pas vraiment partie des solutions imaginées par le gouverneur. "C’est un débat qui revient régulièrement. D’une part, je n’ai pas tellement envie de me prononcer dessus. La seule remarque que je voudrais faire, c’est qu’en Belgique, les allocations sont quand même dégressives et qu’après une certaine période, elles se rapprochent assez bien des allocations qu’on appelait le minimex avant, qui est le revenu minimum d’existence. Donc, je ne suis pas sûr que ce soit le bon débat. Je crois que le bon débat, c’est de s’assurer qu’on a une politique en matière de chômage qui fait que quand il y a des emplois disponibles, que les gens ont les qualifications pour, qu’il y ait des incitants pour qu’ils aillent du chômage vers l’emploi." Par exemple, il faut que la différence soit significative, suffisante entre la rémunération du travail et l’allocation de chômage. Il faudra peut-être aussi, dit-il, des contrôles plus sévères parfois, mais Pierre Wunsch insiste prudemment, c’est un débat global, dit-il, tout doit être mis sur la table, et pas seulement telle ou telle mesure.

Sur le même sujet

09 juin 2022 à 11:05
1 min
16 févr. 2022 à 13:11
1 min

Articles recommandés pour vous