Quel Temps!

Le mystère des cheveux de givre

Les cheveux de glace

© Eric SALMON

Ces derniers jours, vous avez été très nombreux à nous envoyer des photos de ce phénomène sur notre groupe Facebook Météo RTBF – Ciel Partagé.

 

Un phénomène bien particulier dans des conditions tout aussi particulières

Les cheveux de glace

Cette étrange formation de glace se présente sous la forme d’une touffe ondulante. Les poils qui la composent sont très fins, de l’ordre d’un centième de millimètre ; mais ils peuvent mesurer jusqu’à vingt centimètres de long.

Quelles sont les conditions indispensables à leur formation ?

- Ils ne se forment que sur des végétaux ou sur du bois mort.
- Le sol doit être humide mais pas encore gelé.
- Les gelées doivent être légères et le vent absent.

Les experts se sont penchés sur eux

Les cheveux de glace
Les cheveux de glace Anne-Christine Verhelst

Leur base est fixée à des zones du bois sans écorce. L’autre extrémité est souvent en contact avec l’air. Le secret de ces intrigantes formes de glace a été percé par des chercheurs suisses et allemands.

L’eau, à l’état liquide, qui se trouve à la surface de la branche, gèle au contact de l’air froid et de la glace se forme.

Mais un mince film d’eau se retrouve maintenant coincé entre cette glace et les pores du bois. Une sorte d’aspiration se produit ensuite, par le jeu des forces intermoléculaires qui se repoussent : l’eau, contenue à l’intérieur des pores du bois, est aspirée vers l’avant de la zone glacée, où elle se cristallise, et s’ajoute au fil de glace existant. Le cheveu continue ainsi de croître à partir de sa base. Mais pour que ce petit miracle se produise, il manque un ingrédient : le champignon EXIDIOPSIS EFFUSA, et plus précisément sa partie végétative, appelé le MYCÉLIUM. Sans ce champignon, il se forme aussi de la glace, mais sous forme de croûte, et non sous forme de cheveu.

Articles recommandés pour vous