L'info culturelle

« Le mystère du gant », quand le vaudeville se met à table au Théâtre National

© Noémie_della_Faille

Derrière ce titre plein d’énigmes se cache une proposition truculente. "Le mystère du gant" explore et revisite tout l’art du vaudeville depuis une simple table de travail. Le spectacle imaginé par Léonard Berthet-Rivière est présenté jusqu’au 24 septembre au Théâtre National

A travers ce spectacle, Léonard Berthet-Rivière revisite l'art du vaudeville. " Le mystère du gant " est une comédie légère et truffée de personnages hauts en couleur. Dans la première scène, Bernard Couchard est surpris le nez plongé dans le décolleté d’Alexandrine, la bonne de son patron. Les choses se compliquent ensuite et comme dans tous les vaudevilles, les portes claques, les amants sont planqués dans les placards et les situations rocambolesques s’enchaînent à un rythme effréné.

Le texte de la pièce aurait pu voir le jour il y a un peu plus d’un siècle sous la plume de Georges Feydeau ou d’Eugène Labiche. Le nom de son auteur (Roger Dupré) le laisse même supposer. Pourtant, Léonard Berthet-Rivière est parti de la page blanche et la surprise est au rendez-vous.

Un vaudeville à table ou presque

Tout ce petit monde prend vie autour d’une table de travail. Léonard Berthet-Rivière et Muriel Legrand sont deux acteurs " attablés ". Le texte entre les mains, ils incarnent à eux seuls les treize personnages de la pièce. Ils voyagent d’un trait de caractère à l’autre, jonglent avec les moyens du bord et les accessoires : trois fausses moustaches, quelques ballons de baudruches et deux sèche-cheveux. Ce parti pris de mise en scène change la donne. Le public n’assiste plus à un vaudeville mais bien à deux acteurs éblouissants qui se débattent pour faire exister un texte et ses personnages.

" Je me suis amusé à rendre hommage à ce genre-là qui a une mécanique parfaite. Dans un vaudeville, tout fait sens pour déclencher le rire… Je n’envisageais pas de monter la pièce avec dix ou douze acteurs. Je suis parti d’une lecture jouée qui part en vrille. "

Léonard Berthet-Rivière va loin dans la revisite. Il est au micro de François Caudron

Léonard Berthet-Rivière. Le mystère du gant au Théâtre National

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous