Cyclisme

Le Néerlandais Olav Kooij patron du sprint massif à Münster devant Jasper Philipsen

Olav Kooij au Danemark en août 2022.

© Bo Amstrup / Ritzau Scanpix

03 oct. 2022 à 15:29Temps de lecture1 min
Par Belga (édité par Jâd El Nakadi)

Le Néerlandais Olav Kooij (Jumbo-Visma) s'est imposé lundi au sprint dans le 17e Tour du Münsterland (1.Pro). La course automnale allemande a été disputée entre Telgte et Münster sur la distance de 205,9 kilomètres.

Cinq coureurs ont créé l'échappée matinale du jour : les Allemands Sebastien Niehues, Julian Borresch, Ole Theiler et Jannis Peter ainsi que le Néerlandais Jesse De Rooj. L'avantage des hommes de tête a culminé autour des quatre minutes dans le premier tiers de course.

L'avantage des échappés a progressivement diminué pour revenir à 1:50 à 50 kilomètres de l'arrivée, alors que Peter avait dû lâcher prise. Le peloton a repris les échappés à 25 kilomètres de l'arrivée. Plusieurs tentatives d'attaques, toutes vaines, se sont produites dans les derniers kilomètres. Le sprint massif, inévitable, a vu la victoire du jeune Néerlandais de 20 ans Olav Kooij (Jumbo-Visma) qui a devancé Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) et l'Allemand Max Walscheid (Cofidis).

Olav Kooij, vainqueur du ZLM Tour et du Circuit de la Sarthe et qui a signé lundi son 10e sprint gagnant en 2022, a succédé au Britannique Mark Cavendish qui s'était imposé à Münster en 2021.

Articles recommandés pour vous