RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 6/8

Le pacemaker : quel rôle joue-t-il pour le corps humain et comment s'en adapter au quotidien ?

Les premiers gestes qui sauvent

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Quelle est l'importance d'un stimulateur cardiaque et comment se gère-t-il au quotidien ? Le Docteur Paul Dessart répond à ces questions sur cet appareil ô combien important pour les personnes présentant des problèmes de rythme cardiaque.

Chaque année, environ 15.000 Belges se font implanter un stimulateur cardiaque. Ces appareils permettent un monitoring à distance et ont démontré leur efficacité sur les problèmes cardiaques.

Comment se présente-t-il et quel est son réel objectif ? Paul Dessart pose son diagnostic.

L'utilité d'un pacemaker

Le stimulateur cardiaque ou pacemaker est un petit boîtier de quelques centimètres doté d'un petit système électrique "qui sert à remplacer la pile naturelle que nous avons dans le cœur, le nœud sinusal".

Celui-ci est placé non pas avec anesthésie générale mais bien, en général, par anesthésie locale. Le chirurgien s'occupe de faire une petite entaille sous la clavicule afin d'introduire et de fixer les fils électriques dans le fond du cœur. Une fois cette tâche réalisée, il peut les joindre au pacemaker.

Pourquoi placer un tel appareil dans un corps humain ? "Le cœur est un organe que l'on ne peut pas contrôler comme la respiration ou le clignement des yeux. Il y a donc une petite pile qui alimente le cœur par une synchronisation entre les oreillettes et le ventricule. Parfois cette petite pile ne fonctionne pas, et on doit la remplacer par ces électrodes qui donneront les impulsions électriques pour la synchronisation" explique le Dr. Dessart. Lorsqu'il y a un trouble du rythme cardiaque, il donne une petite impulsion au cœur.

Qui doit porter un pacemaker ?

Tout le monde ne doit pas porter un pacemaker. Seules les personnes qui présentent certains problèmes cardiaques sont concernées.

Suite par exemple à une syncope ou autre malaise, ou des sensations d'essoufflement, rendez-vous chez un cardiologue.

L'électrocardiogramme constatera peut-être de la bradycardie ou des pauses trop importantes. Ces pauses peuvent parfois amener le cœur à arrêter de battre. "Il est grand temps de mettre un pacemaker à ce moment-là" prévient Paul Dessart.

© Tous droits réservés

Quel entretien pour un pacemaker ?

Un stimulateur cardiaque nécessite, comme tout appareil, un certain entretien. La pile doit être remplacée tous les 5 à 10 ans et un contrôle doit être fait assez régulièrement, tous les 6 mois ou tous les ans.

L'intervention ne nécessite alors qu'une petite anesthésie locale pour changer la pile. On ne touche par contre pas au pacemaker.

Les médecins recommandent d'éviter des efforts avec le bras gauche et de recevoir des coups sur la poitrine. "Il est assez sensible à certains appareils électroniques. Gardez au moins une distance de la longueur du bras par rapport à un micro-ondes. On peut faire une résonance magnétique à cause des pacemakers" conseille le Dr. Dessart.

Vous sentirez également l'appareil sous votre peau mais il ne vous gênera pas pour autant.

Peter Dazeley / Getty Images

Retrouvez les avis médicaux de Paul Dessart et bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

 

Sur le même sujet

Alice on the Roof "en kiff total" lors de son duo avec Kyo sur "Comète"

Le 6/8

Nicoletta raconte comment "Il est mort le soleil", pourtant snobé par l'Europe, est devenu un tube

Le 6/8

Articles recommandés pour vous