Le pape a reçu le président de l'APCE, le sénateur belge Rik Daems

Le pape a reçu le président de l'APCE, le sénateur belge Rik Daems
21 sept. 2020 à 15:08 - mise à jour 21 sept. 2020 à 15:08Temps de lecture1 min
Par Belga

Le pape François a reçu lundi en audience le président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), le sénateur belge Rik Daems, pour évoquer la coopération entre le Vatican et l'"Europe des 47" en matière de défense des droits de l'homme, de la démocratie et de l'état de droit.

L'entretien, qui s'est déroulé en espagnol, a porté notamment sur l'environnement en tant que droit humain, la lutte contre les violences faites aux femmes et le concept d'unité dans la diversité, a indiqué M. Daems à l'agence Belga à l'issue de l'audience.

Le Vatican n'est pas membre du Conseil de l'Europe mais il siège depuis 1970 avec un statut d'observateur et s'est associé à plusieurs conventions de l'organisation pan-européenne.

Selon M. Daems, le souverain pontife s'est montré réceptif à l'idée qu'il défend en tant que président de l'APCE que l'environnement soit considéré comme un droit humain à part entière et fasse partie d'une "nouvelle génération de droits".

"Nous étions largement du même avis", a souligné le sénateur libéral.

Selon M. Daems, le pape et lui étaient également "sur la même longueur" d'ondes à propos de la nécessité de combattre les violences faites aux femmes. "Le pape est très vocal sur le sujet", a rappelé l'élu belge.

Le pape François a également exprimé ses craintes sur l'évolution du concept européen d'unité dans la diversité, mis à mal dans plusieurs pays, selon M. Daems.

 

Articles recommandés pour vous