Education

Le parcours d'éducation culturelle et artistique définitivement validé dans l'enseignement obligatoire

© Belgaimage

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a définitivement approuvé mercredi soir un projet de décret offrant à chaque élève de l'enseignement obligatoire un parcours d'éducation culturelle et artistique (PECA).

Issu des travaux du Pacte pour un excellent d'excellence, ce décret vise à renforcer la présence de la culture et de l'art dans les programmes scolaires, notamment en garantissant à chaque élève au moins deux sorties culturelles scolaires par année (théâtre, musée, bibliothèque, etc.)

Pour soutenir cet effort, la Fédération Wallonie-Bruxelles a prévu de dégager progressivement des moyens financiers complémentaires. Ceux-ci atteindront leur vitesse de croisière à l'horizon 2030.

Ce PECA est déjà en place dans le maternel depuis 2020. Il vient d'être introduit en 1re et 2e années du primaire cette année, et poursuivra ensuite année après année son déploiement jusqu'à la fin du cycle secondaire.

Le projet de décret a été approuvé mercredi soir par la majorité PS-MR-Ecolo, appuyé par l'opposition DéFI.

Également dans l'opposition, le PTB et les Engagés se sont, eux, abstenus. Tout en disant soutenir les objectifs poursuivis par le décret, ces deux partis ont exprimé des doutes sur les aspects opérationnels - jugés trop complexes - de cette réforme.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous