Le Parlement germanophone adopte le budget 2022, en déficit de 15,1 millions d’euros

Le Parlement de la Communauté germanophone, à Eupen.

© Belga

16 déc. 2021 à 22:46Temps de lecture1 min
Par Belga

A l’issue de quatre soirées de discussion, le Parlement germanophone a adopté ce jeudi soir, le budget de la Communauté germanophone.

Ce jeudi, c’est l’enseignement, la formation et l’accueil de la petite enfance qui ont fait l’objet des débats. La crise sanitaire que nous traversons depuis deux ans s’est invitée dans les discussions et l’opposition n’a pas manqué de faire part de sa position quant à la gestion de cette crise, au sein des écoles notamment avec des vacances avancées d’une semaine, l’enseignement hybride ou encore le port du masque obligatoire dès six ans.

Le statut des accueillantes d’enfants a également été abordé par les députés tout comme la formation en alternance. Durant ces quatre derniers jours, majorité et opposition ont détaillé leurs arguments en faveur ou contre ce projet de budget.

La minorité a notamment insisté sur l’importance de la dette de la plus petite des entités fédérées qui s’élève à plus de 500 millions d’euros. Avec un déficit prévu de 15,1 millions d’euros, cela justifie en partie un refus, de l’opposition, du budget. C’est donc sans surprise que le budget a été adopté, majorité contre opposition avec 12 voix pour et 10 voix contre.

Sur le même sujet

Le vice-gouverneur de la BNB appelle à des mesures sélectives et à la réduction du déficit

Economie

Articles recommandés pour vous