Les secrets du métier

Le Partenaire Enfants-Parents (PEP’s) : un allié pour les jeunes parents

Joëlle Scoriels

Saviez-vous que l’ONE offre d’accompagner gratuitement les familles dans leur projet d’avoir un enfant et de les soutenir dans la découverte et le vécu de leur rôle de parents ? Aujourd’hui on va découvrir l’un des métiers phares de cet organisme de référence pour la petite enfance en FWB, celui de partenaire enfants parents avec Anne-Cécile Bodart.

"Partenaires enfants parents", c’est un terme générique qui englobe différentes formations, notamment les sages-femmes, infirmières et assistantes sociales. Ils travaillent ensemble et ont tous un pôle de formation commun ce qui fait qu’ils véhiculent tous le message que l’ONE souhaite répercuter auprès de ses familles.

À l’occasion des consultations prénatales, le Partenaire Enfants-Parents (PEP’s) est chargé de l’accompagnement médico-social de la femme enceinte. Ces consultations prénatales s’organisent au sein d’un hôpital ou dans des locaux de quartier. Si ces futurs parents n’ont pas eu de contact avec un PEP’s au cours du suivi prénatal, ils rencontreront un PEP’s de liaison au sein de la maternité.

C’est normalement à ce moment que tous les parents prennent connaissance de l’ONE et ses services. "L’accompagnement peut se poursuivre lors d’une visite à domicile ou dans une consultation. C’est là que j’interviens", déclare Anne-Cécile. Il en existe dans toutes les communes et parfois, elles peuvent prendre la forme d’une tournée de consultation mobile, mais l’avantage principal est que ce service est entièrement gratuit !

"Un partenaire enfant parent accompagne les parents pour que les enfants puissent grandir en harmonie, tant au niveau de la santé qu’au développement psychomoteur", explique cette infirmière de formation. Tout est fait sur base volontaire, les parents ne sont pas obligés de venir, ils sont là parce qu’ils en ont fait la démarche et souvent parce qu’ils en aiment l’aspect convivial. Le but premier de Anne-Cécile est de veiller à ce que l’enfant soit bien. "La première chose, c’est que les familles sont accueillies par une bénévole. Ensuite on commence vraiment la consultation. Je travaille avec le médecin, on pèse le bébé, on le mesure et regarde la courbe", détaille la PEP’s.

Pour Anne-Cécile, le but est vraiment de répondre à toutes les questions des parents, concernant par exemple le sommeil, la vaccination, l’alimentation, la croissance… Si elle aime son métier, Anne-Cécile sait qu’elle peut également avoir un impact positif sur les familles, "c’est important de rassurer les parents et de valider leur démarche positive parce que plus ils ont confiance en eux, plus ils donneront cette confiance à leurs enfants".

Envie d’en savoir plus ? Les capsules "Les secrets du métier" sont diffusées les dimanches à 20h08 sur La RTBF et disponibles à tout moment sur Auvio.

Les secrets du métier

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

66 adoptions en 2021 pour la direction de l’adoption en Fédération Wallonie-Bruxelles

Les secrets du métier

Pascale Minet, responsable de l’enseignement et des formations en IPPJ : "C’est important de repartir sur les raisons du décrochage scolaire"

Les secrets du métier

Articles recommandés pour vous