Moteurs Formule 1

Le patron de la Formule 1 ferme la porte à un retour en Russie

Circuit de Sochi

© Tous droits réservés

23 août 2022 à 19:24Temps de lecture1 min
Par Belga (édité par Giovanni Zidda)

Dans une interview à Sport Bild mardi, Stefano Domenicali, le CEO de la Formule 1, a fermé la porte à un retour de la discipline reine du sport automobile en Russie en raison de l'invasion de l'Ukraine par Moscou.

Cette année, le Grand Prix de Russie devait avoir lieu le 25 septembre à Sotchi mais a été annulé après l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février. À partir de 2023, le GP de Russie devait avoir lieu près de Saint-Pétersbourg.

"J'ai toujours pensé qu'il ne faut jamais dire jamais. Mais dans ce cas-ci, j'ose dire que nous ne négocierons plus jamais avec eux. Il n'y aura plus de course de Formule 1 en Russie", a déclaré Domenicali.

Une déclaration qui a fait réagi Alexei Titov, président d'ANO Roshgonki, promoteur du Grand Prix de Russie, qui réclame une compensation pour les frais déjà engagés. "Cette dette existe, elle a été confirmée et notre position à cet égard n'a pas changé. Nous nous attendons à un remboursement, quelle que soit la position actuelle de la Formule 1 sur l'organisation de courses en Russie", a déclaré Titov à l'agence de presse russe Tass, ajoutant que le monde du sport est actuellement "extrêmement politisé".

Après une trêve estivale de quatre semaines, la saison 2022 de Formule 1 reprend ses droits ce week-end avec le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous