RTBFPasser au contenu
Rechercher

Environnement

Le Paulownia : cet arbre qui peut absorber 10 fois plus de CO2 que les autres

18 janv. 2022 à 17:00Temps de lecture2 min
Par Chloé Rosier

Le Paulownia est un arbre considéré comme espèce envahissante aux USA mais a été approuvé en Grande-Bretagne parce qu’il absorbe jusqu’à 10 fois plus de CO2 que les autres espèces d’arbres locaux.

La plantation massive d’arbres est une des pistes étudiées par les écologistes et autres scientifiques pour tenter de calmer un petit peu la montée des températures due à l’effet de serre généré par notre pollution, notamment au CO2.

Quel est cet arbre miraculeux, le Paulownia

Olga Gont

Comme son nom l’indique, il n’est pas originaire de nos régions belges. Le Paulownia (ou "Paulownia tomentosa" de son petit nom scientifique) est un arbre qui nous vient de Chine et du Japon mais qui a déjà pris racine (calembour bien placé) dans d’autres régions du monde et notamment aux USA où il n’est finalement pas tellement apprécié.

Un des avantages : il pousse facilement et rapidement (4 mètres par an pour un maximum de 10 à 25 mètres en 3 à 5 ans). Tous les types de terre lui conviennent même s’il a une petite préférence pour les endroits humides et bien exposés à la lumière du soleil, pas mal pour nos contrées du coup.

Il présente des fleurs colorées qui lui confèrent souvent un rôle de plante décorative.
 

Absorption record de CO2

Il existe de nouvelles technologies qui peuvent absorber et transformer le CO2 : Climeworks qui transforme le CO2 en gaz pour les industries comme Coca ou encore en Islande, où le CO2 éliminé de l’air est transformé en pierre. Cependant, la manière la plus naturelle de recycler le CO2 (mis à part le fait de ne pas en produire) sont les arbres.

Selon une étude publiée dans la revue International Journal of Applied Sciences and Biotechnology en 2018, le Paulownia est capable d’absorber jusqu’à dix fois plus de CO2 que la majorité des autres plantes. Un réel atout pour aider la planète et nos campagnes puisqu’il est également capable de "laver" le sol sur lequel il pousse.

Évidemment, il faut un revers à la médaille sinon c’est trop facile : il peut devenir envahissant. A tel point que certains États américains interdisent sa plantation tant ils se développent rapidement et risque de tuer des espèces locales.

La Grande-Bretagne va commencer la plantation de Paulownia

EMS-FORSTER-PRODUCTIONS

Cependant, cet aspect dangereux de l’espèce n’a pas arrêté la Grande-Bretagne d’approuver la plantation de Paulownia. En effet, la Forestry Commission a donné l’autorisation pour planter ces arbres dans le Norfolk et le Suffolk sur 468 hectares de terres agricoles dont le sol est fatigué.

Nigel Couch, président de Carbon Plantations, s’est exprimé sur le projet : "Ces quatre premières plantations devraient à elles seules séquestrer plus de 1,5 million de tonnes de CO2 au cours de leur vie – c’est une situation gagnant-gagnant pour le climat et pour les agriculteurs."

Paulownia tomentosa

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Leonardo DiCaprio a un arbre à son nom et il le mérite bien

Tarmac

En Equateur, les feuilles des arbres fruitiers révèlent une douce musique exotique

Culture & Musique

Articles recommandés pour vous