Matin Première

Le "personal crowdfunding" : le financement collectif pour pallier le système de santé américain

Le personal crowfunding : le financement collectif pour pallier le système de santé Américain

© Prostock-Studio - Getty Images/iStockphoto

14 août 2020 à 09:57 - mise à jour 14 août 2020 à 09:57Temps de lecture2 min
Par RTBF La Première

Les plateformes de financement participatif existent depuis longtemps et permettent en général de récolter des fonds pour les start-up ou pour des projets professionnels. Mais elles ne se limitent désormais plus à cela: le personal crowdfunding est train de débarquer en Europe. Ce crowdfunding un peu particulier permet de financer des projets beaucoup plus personnels, comme des frais médicaux par exemple. Elisabeth Debourse s’est penchée sur cette nouvelle tendance qui arrivera bientôt chez nous.

L’histoire d’Alice

C’est l’histoire de ma première rencontre avec la plateforme GoFundMe, enfin plutôt, la première fois que j’ai donné de l’argent sur GoFundMe, puisque c’est de ça qu’il s’agit. C’était en 2018. Je venais de passer les fêtes chez une amie américaine et le soir du réveillon de la nouvelle année, j’avais rencontré cette fille, drôle, pétillante, vivante.

Pourtant, quelques mois plus tard, appelons-la Alice, Alice allait frôler la mort. Un stupide accident de voiture, comme il en arrive tous les jours. Je vous rassure, je vais vous épargner d’autres mauvaises nouvelles : Alice a survécu. Mais elle a passé un moment à l’hôpital et sa voiture, elle, a été tout droit à la casse.

À l’époque, j’apprends la nouvelle sur les réseaux sociaux, qui me redirigent vers une cagnotte en ligne, qui doit l’aider à payer ses factures médicales et les dégâts de l’accident. C’était touchant, facile, rapide, connecté, et j’ai donné.

Le « personal crowdfunding »

Le personal crowdfunding permet le financement participatif à des fins personnelles. La tendance est présente depuis longtemps aux États-Unis, mais commence seulement à débarquer chez nous, en Belgique. GoFundMe, la plateforme qui a hébergé la cagnotte d’Alice, existe depuis 2010 par exemple.

En 10 ans, ce sont plus de 9 milliards de dollars qui ont été levés avec GoFundMe, et 1 campagne sur 3 sert à payer des frais médicaux, justement.

Ça s’explique par le fait que le système de santé des États-Unis n’est pas parmi les plus égalitaires, et que bon nombre d’Américains ne peuvent pas se payer une assurance santé. Ces campagnes servent donc, en quelque sorte, à pallier les manquements d’un État défaillant.

 

Du tatouage à la PS4

On retrouve des choses plus ou moins farfelues sur ce genre de plateforme, par exemple une femme qui a voulu se faire enlever le tatouage sur son front, cet homme qui voulait s’offrir des casquettes parce qu’il devenait chauve ou encore cet autre qui voulait une PS4.

Ces exemples, c’est uniquement sur GoFundMe, mais il existe tout un tas d’autres plateformes du genre, comme Fundly, Bonfire ou encore Tipeee, qui propose de donner un "pourboire", un "tip", à une personne qui ne travaille pourtant pas dans un bar.

 

Des cagnottes qui servent aussi des causes

Ces cagnottes sont lancées par des particuliers, mais elles peuvent aussi servir des intérêts "collectifs".

GoFundMe est un très bon exemple : si une bonne partie des campagnes permettent de payer des frais médicaux, d’autres servent un intérêt collectif, une cause. C’est comme ça qu’en 2018, un étudiant a levé 3,5 millions de dollars pour soutenir la manifestation " March For Our Lives ", qui faisait suite à une fusillade dans une école américaine ou que plus récemment, le mouvement Time’s Up a levé quelque 24 millions de dollars pour accompagner les femmes victimes de violences au travail.

La campagne la plus populaire de l’histoire de GoFundMe, elle, est toujours active, et elle a pour ambition de financer la construction d’un mur entre les États-Unis et le Mexique grâce à des fonds privés. Et elle a déjà levé plus de 25 millions de dollars.

 

 

 

Réécouter cette chronique d’Elisabeth Debourse dans Matin Première

Recevez chaque vendredi l'essentiel de Matin Première

recevez chaque semaine une sélection des actualités de la semaine de Matin Première. Interviews, chroniques, reportages, récits pour savoir ce qui se passe en Belgique, près de chez vous et dans le monde.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous