Les Classiques - Cyclisme

Le phénomène Van Aert et les futures chances de Gilbert, on débriefe Milan-Sanremo avec Cyril Saugrain

Milan - San Remo 2020 : Victoire de Wout van Aert

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Au lendemain de la brillante victoire de Wout Van Aert sur Milan-Sanremo, on prend un peu de recul pour analyser et débriefer, à froid, cette édition de la Primavera. Une Primavera qui portait bien mal son nom en cette année particulière. Avec le calendrier chamboulé, ce Milan-Sanremo n’avait rien d’une course printanière. C’était plutôt la fournaise, avec une chaleur très lourde sur un bord de mer délaissé par le vent.

L’éclosion définitive du phénomène Wout Van Aert ?

Au-dessus des 30 degrés, c’est Wout Van Aert qui avait des jambes de feu ! Il avait déjà envoyé un avertissement en dominant les Strade Bianche le week-end dernier. Alors, est-ce que cette semaine est celle de l’éclosion définitive d’un phénomène du cyclisme ? "Cette semaine a en tout cas confirmé tout son talent en devenir. Il avait déjà explosé l’an dernier sur les routes du Tour de France, mais il avait été stoppé par cette chute dans le contre-la-montre. Là, il atteint l’apothéose de son début de carrière de cycliste, sur route. Quand on prend le départ de Milan-Sanremo, un Monument, en étant le favori N°1 et qu’on répond présent, oui on peut parler de phénomène", explique notre consultant Cyril Saugrain.

Philippe Gilbert a-t-il encore une chance de s’imposer ?

Wout Van Aert et Julian Alaphilippe étaient un ton au-dessus dans le Poggio. Cette nouvelle génération s’est maintenant installée et pour des coureurs plus âgés comme Philippe Gilbert ou Greg Van Avermaet, ça semble de plus en plus compliqué d’envisager un succès sur cette course. Phil peut-il encore espérer décrocher ce dernier Monument qui manque à son magnifique palmarès ? "C’est une vraie question et ça semble en effet de plus en plus compliqué. Il faut dire que quand on regarde les partants, la liste des vainqueurs potentiels est particulièrement longue. Philippe Gilbert était dedans et il était là en course, il arrive à quelques secondes et sprinte dans ce petit groupe pour la 3ème place. Il lui manque donc un rien… Mais les années passent et pèsent un peu de leur poids. Avec l’explosivité qu’il avait encore il y a quelques années, il aurait peut-être été capable de suivre l’attaque du duo Alaphilippe-Van Aert. Mais maintenant, c’est pour lui de plus en plus difficile de s’imposer sur des courses comme Milan-Sanremo", analyse Cyril Saugrain.

Les purs sprinteurs dans le dur !

Sur ce nouveau parcours, on aurait pu imaginer les purs sprinteurs plus à la fête. Mais les Caleb Ewan, Elia Viviani, Nacer Bouhanni ou encore Sam Bennett ont été décrochés. Là où Erik Zabel, Alessandro Petacchi, Mario Cipollini ou Oscar Freire parvenaient à lever les bras sur la via Roma (à une autre époque aussi, il faut le dire), les purs sprinteurs d’aujourd’hui sont rarement récompensés. "Ces sprinteurs-là n’avaient pas tout à fait le même profil qu’un Ewan ou Bennett. N’oublions pas aussi que ce Sanremo 2020 proposait 900 mètres de dénivelé de plus que les autres années ! Cette course a pesé dans les jambes. Chez les amateurs, les Zabel, Cipollini, etc. étaient aussi de très grands rouleurs. Voilà ce qui pourrait expliquer pourquoi eux parvenaient à s’imposer".

L’inconnu du TOP 20 : Matteo Jorgenson

Quand on regarde le TOP 20 final, on y voit que des grands noms et acteurs du cyclisme, à l’exception d’un coureur. L’Américain (Movistar) Matteo Jorgenson s’est classé 17e. À seulement 21 ans, ce nom jusqu’ici inconnu, a signé une belle performance. "Il était en fait dans l’équipe réserve de AG2R La Mondiale. Quand on voit ce qu’il vient de faire et les qualités qu’il a, on se dit que cette équipe AG2R La Mondiale, qui veut se réorienter vers les classiques, elle est peut-être passée à côté d’un talent qui aurait pu accompagner Oliver Naesen ou d’autres coureurs (NDLR : Greg Van Avermaet devrait logiquement officialiser son passage chez AG2R La Mondiale). C’est un coureur à suivre dans les années à venir", conclut notre consultant.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous