RTBFPasser au contenu
Rechercher

Séance VIP

Le plein d'émotions sur La Une avec "Le Jeune Ahmed" et "Lola Vers La Mer"

"Le Jeune Ahmed" et "Lola Vers La Mer"
30 janv. 2022 à 23:00 - mise à jour 07 févr. 2022 à 11:25Temps de lecture2 min
Par L'Agenda Ciné & Fiction

Dans le cadre de la semaine du cinéma belge et des Magritte du Cinéma, La Une vous fait (re)découvrir deux films belges, tous deux nommés aux Césars 2020 : Le Jeune Ahmed des frères Dardenne et Lola Vers La Mer de Laurent Micheli.

"Le Jeune Ahmed" : un drame bouleversant

LE JEUNE AHMED Bande Annonce (Cannes 2019) Frères Dardenne, Drame

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le Jeune Ahmed, c’est le destin de ce garçon de 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie… Dans ce long-métrage, Jean-Pierre et Luc Dardenne abordent un sujet résolument ancré dans une actualité toujours brûlante. Le film nous invite surtout à suivre la trajectoire d’un personnage fort et attachant, sous un œil rempli d’humanité. Les différentes rencontres faites par Ahmed parviendront-elles à faire dévier le garçon de son sombre chemin ?

Le Jeune Ahmed, c'est aussi les premiers pas de l'acteur Idir Ben Addi qui incarne Ahmed. À ses côtés, on retrouve des visages familiers du cinéma des frères Dardenne : l’acteur Olivier Bonneau, que l’on a pu voir dans La fille inconnue en 2016, et la comédienne Myriem Akheddiou, d'ailleurs à l'affiche de Invisible et de la nouvelle série belge Pandore.

Nommée dans 13 catégories au Festival de Cannes de 2019, le film y a remporté la Prix de la Mise en scène.

Le Jeune Ahmed, lundi 7 février à 20h40 sur La Une.

"Lola vers la mer" : la révélation Mya Bollaers

LOLA VERS LA MER bande-annonce officielle

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Lola est une jeune fille transgenre de 18 ans. Enfermée dans un corps de garçon, elle s’apprête à se faire opérer pour vivre pleinement sa vie de femme. Lorsqu'elle apprend le décès de sa mère qui la soutenait en secret et devait financer cette intervention, tout est bouleversé et les retrouvailles avec son père plus conflictuelles que jamais. Ce dernier n’a en effet jamais compris et accepté la démarche de celle qu’il appelle toujours Lionel. Tous deux se retrouvent dans une voiture, en route pour la mer où ils doivent disperser les cendres de la défunte...

A voir sur La Une le 7 février à 22h05, et rediffusé en prime sur La Trois le vendredi 11 février à 20h30.

Lola vers la mer se dote d’une distribution très travaillée : Benoît Magimel, parfait dans ce rôle d’homme meurtri, et Mya Bollaers, d’une étonnante présence à l’écran pour celle qui fait là ses tout débuts devant la caméra et pour qui le cinéma était une aventure à tenter.

Que Mya Bollaers soit elle-même une transgenre était essentiel pour Laurent Micheli qui avec ce film entend "travailler à plus de visibilité des minorités" et "se servir du cinéma pour porter à l’écran des gens que l’on essaye de cacher, que l’on ne montre pas, que l’on n’a pas envie de voir dans la société".

Lola vers la mer, lundi 7 février à 22h05 sur La Une.

Articles recommandés pour vous