RTBFPasser au contenu
Rechercher

Quel Temps!

Le poireau : un légume de saison qui réchauffe les papilles

07 janv. 2022 à 11:39Temps de lecture1 min
Par Caroline Gillet

Le poireau peut être cultivé en été, en automne et en hiver. Nous allons nous intéresser d’un peu plus près au poireau d’hiver, légume de saison par excellence. Le poireau d’hiver se caractérise par un feuillage gris-vert foncé et supporte un gel modéré. Nous avons des variétés bien de chez nous comme Le Géant de Liège ou Le Gros Vert de Huy.

Le poireau au potager

© Tous droits réservés

Les poireaux d’hiver se sèment entre mars et avril sous abri et se repiquent en juin-juillet (quand ils ont la grosseur d’un crayon) à une vingtaine de centimètres d’écart. Creusez un trou de 15-20cm de profondeur et enterrez le poireau jusqu’à sa partie verte. Ce légume préfère les endroits ensoleillés et les terres ameublies en profondeur et riches en nutriments. Pensez donc à enrichir votre sol avec du compost.

Pas deux années d’affilée !

Ne plantez pas les poireaux deux années de suite au même endroit. Il faudra prévoir une tournante de 3 ans car il laissera votre sol pauvre.

C’est un légume qui peut tout à fait se conserver en terre, il peut attendre entre 180 et 300 jours que vous veniez le déterrer.

Tout se mange dans le poireau !

Fresh microgreen leek in wooden bowl on light green background

Les graines germées de poireaux se consomment. Elles ont une belle couleur jaune et ont un goût assez prononcé. Elles agrémentent parfaitement les salades, les pâtes et les potages. Elles sont riches en nutriments et ont des vertus détoxifiantes et diurétiques.

Leek

Selon si l’on mange le blanc ou le vert du poireau, la teneur en vitamines et en minéraux varie énormément.

Le blanc a un goût plus doux mais c’est le vert du légume qui est le plus riche en vitamines.

Si on consomme le blanc en gratin par exemple, les feuilles vertes sont parfaites pour un potage revigorant en cette saison.

Cutting leek

Même les radicelles de poireaux se mangent, ne les jetez pas ! Une fois bien nettoyées, on peut les frire ou les faire sauter à la poêle pour agrémenter un plat (et pourquoi pas vos poireaux vinaigrette ou votre potage).
Si vous êtes un adepte des conserves, c’est également un produit qui se prête bien au processus de la lactofermentation.

Sur le même sujet

Janine au fût et au pétrin : une brasserie-boulangerie zéro déchet

Quel Temps!

Articles recommandés pour vous